Consultants - Experts seniors en pilotage de la qualité à l'enseignement de base

Deadline to apply: 
19 August 2019

Consultants - Experts seniors en pilotage de la qualité à l'enseignement de base 

Limite des candidatures : 19 août 2019, à minuit (heure du Sénégal, GMT)

Lieu : Burkina Faso, Madagascar, Niger, Sénégal

Durée : 6 mois

Consulter les termes de référence complets

Cadre organisationnel

Le Pôle de Dakar, situé à Dakar, au Sénégal, est le bureau africain de l'Institut international de planification de l'éducation de l'UNESCO (IIPE). L'IIPE est un institut spécialisé dont le mandat est de renforcer la capacité des États membres de l'UNESCO à planifier et à gérer leurs systèmes éducatifs. Le Pôle de Dakar est réputé pour ses analyses du secteur éducatif et aide les pays africains à élaborer des plans crédibles de développement des systèmes éducatifs dans le cadre de l’agenda 2030 pour l’éducation. Par une approche de renforcement des capacités, le Pôle de Dakar contribue à la production d'analyses diagnostiques, de plans sectoriels et d'outils pédagogiques qui contribuent à des politiques éducatives plus pertinentes et durables. Le Pôle de Dakar est également activement impliqué dans la création de connaissances pour le secteur de l'éducation en Afrique. Plus d'informations sur ses activités peuvent être trouvées sur le lien suivant : Pôle de Dakar

Contexte et justification de la consultance

Dans le cadre du Programme Régional d’Appui au Pilotage de la Qualité de l’Education dans les pays d’Afrique Subsaharienne, avec le soutien financier de l’Agence française de développement (AFD), l’IIPE-Pôle de Dakar contribue à l’atteinte de l’objectif de développement durable n°4 (ODD4) et de l’agenda 2030 pour l’éducation par l’amélioration du pilotage de la qualité à l’enseignement de base.

L’appui cible le renforcement des capacités des ministères en charge de l’éducation d’un groupe de pays francophones de la région dans la documentation de leurs pratiques, la formulation, la mise en œuvre et le suivi des politiques d’amélioration de la qualité au niveau de l’enseignement de base. Ce programme se déroule sur quatre ans et bénéficie directement aux pays participants aux évaluations de 2014 et de 2019 du Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC). Le cadre conceptuel et la méthodologie pour le déroulement de ce programme régional d’appui au pilotage de la qualité à l’enseignement de base sont présentés en Annexe I.

Un des volets de l’appui technique offert dans le cadre dudit programme est actuellement mis en œuvre dans quatre pays de la région : Burkina Faso, Madagascar, Niger et Sénégal. Ces pays bénéficient d’un appui direct qui s’organise autour de deux grandes phases : une phase diagnostique dont le but est de comprendre les pratiques de pilotage de la qualité en vigueur pour ensuite identifier les aspects qui doivent être améliorés ; et une phase d’accompagnement au changement dont le but est de rendre les pratiques en vigueur plus efficaces. Tout au long de l’appui, l’approche adoptée envisage le renforcement soutenable des capacités nationales afin d’assurer à terme la pérennité des actions qui seront engagées.

L’Annexe II présente la démarche adoptée pour l’analyse diagnostique du pilotage de la qualité à l’enseignement de base dans les pays ciblés. Les échanges sur les résultats de l’analyse doivent aboutir à la construction, dans chaque pays, d’une feuille de route pour l’amélioration du pilotage de la qualité, dans une perspective d’équité. La démarche pour l’élaboration de la feuille de route a été récemment révisée et améliorée et se présente dans l’Annexe III.

Selon la démarche envisagée, les feuilles de route doivent mettre en avant une stratégie d’accompagnement au changement des pratiques de pilotage de la qualité, ce qui impliquera un appui soutenu à des acteurs à différents niveaux du système dans la réflexion-action autour de leurs pratiques professionnelles, avec le but de réussir à introduire et à consolider des innovations soutenables et adéquates à leurs contextes. Pour ceci, l’IIPE-Pôle de Dakar recrute deux consultants seniors experts en accompagnement au changement des pratiques professionnelles dans le domaine de l’éducation de base.

Tâches et responsabilités des consultants

Sous l’autorité du Coordonnateur de l’IIPE-Pôle de Dakar et la supervision directe de l’équipe de l’IIPE-Pôle de Dakar en charge du programme sur le pilotage de la qualité, les consultants devront contribuer aux activités de formulation des feuilles de route pour l’amélioration du pilotage de la qualité de l’enseignement de base au Burkina Faso, à Madagascar, au Niger et au Sénégal. Dans chaque pays, leur travail se mènera en collaboration directe avec l’équipe de l’IIPE-Pôle de Dakar responsable du programme et les membres des équipes nationales de recherche (ENR). Chaque consultant pourra se voir attribuer la responsabilité de consolidation des feuilles de routes de jusqu’à deux pays, à partir des intrants élaborés par les membres de l’équipe du programme et les membres des ENR. Outre la responsabilité de consolidation, il est attendu que les consultants participent aux processus de formulation des feuilles de route dans les quatre pays concernés.

Dans le cadre des plans de travail approuvés pour la formulation des feuilles de route dans chacun des quatre pays, les consultants devront réaliser les tâches suivantes :

  • Animation des groupes de travail thématiques dans le cadre des ateliers nationaux pour la formulation de la feuille de route. Chaque groupe de travail aura la responsabilité d’analyser les différents enjeux de pilotage de la qualité identifiés dans le diagnostic et, à partir de l’analyse des pratiques existantes, proposer une stratégie de changement des pratiques professionnelles des groupes d’acteurs-cibles, précisant les outils, dispositifs et autres formes d’appui requis pour impulser et accompagner le changement attendu. La stratégie devra être conçue dans une approche 3 de recherche-action et par des méthodes participatives, favorisant la construction de consensus entre les membres du groupe de travail.
  • Appui à la construction de scénarii d’intervention à partir des propositions ressorties des groupes de travail thématique. Les consultants devront collaborer avec les membres de l’équipe responsable du programme et les membres des ENR dans la construction de scénarii de mise en œuvre des stratégies envisagées et l’identification des items permettant la budgétisation des stratégies d’accompagnement au changement des pratiques des acteurs. Cela devra être réalisé en consultation avec les équipes techniques nationales, capables de fournir l’information pertinente pour la précision des processus de travail et chaînes d’action assurant la mise en œuvre des interventions.
  • Appui au processus d’arbitrage des scénarii d’intervention développés. Les consultants en accompagnement au changement devront donner leur avis argumenté sur les scénarii développés, précisant les forces, les faiblesses, les risques et les opportunités de chaque scénario afin d’impulser des innovations soutenables dans les pratiques professionnelles à l’échelle du système éducatif national. Les consultants devront faciliter l’appropriation critique de leur analyse par les contreparties nationales et assurer la documentation des décisions prises.
  • Appui à la sensibilisation des partenaires techniques et financiers sur les stratégies de changement des pratiques professionnelles envisagées et contribution à l’identification d’alternatives pour l’harmonisation et/ou conciliation d’approches soutenues par les différentes parties prenantes.
  • Contribution à la définition des actions d’accompagnement au changement qui devront être assurées par l’IIPE-Pôle de Dakar en appui à la mise en œuvre des feuilles de routes dans les quatre pays.

En lien avec le précédent, en fonction des feuilles de route adoptées par les pays, les consultants devront formuler des recommandations visant le renforcement durable des capacités de l’équipe responsable du programme en vue d’assurer la mise en œuvre des actions d’accompagnement au changement engagées par l’IIPE-Pôle de Dakar.

La réalisation de ces tâches impliquera des missions dans les pays concernés (au moins deux missions dans chacun des quatre pays), ainsi que des missions à l’IIPE-Pôle de Dakar pour coordonner avec l’équipe responsable du programme.

Résultats attendus / Livrables

Les livrables spécifiques attendus de chaque consultant seront définis en fonction des plans de travail approuvés pour la formulation des feuilles de route pour l’amélioration du pilotage de la qualité de l’enseignement de base au Burkina Faso, à Madagascar, au Niger et au Sénégal. Il s’agira notamment de :

1. Animer des groupes de travail thématiques dans le cadre des ateliers nationaux de formulation de la feuille de route. Dans chaque pays, au moins trois ateliers nationaux sont prévus. Chaque atelier regroupera environ soixante participants provenant des différents niveaux de l’administration éducative. Les participants seront organisés dans des groupes thématiques pouvant aller jusqu’à vingt participants. Chaque groupe se verra attribuer un certain nombre d’enjeux identifiés au niveau du pilotage, pour lesquels il aura le mandat de développer une proposition de stratégie de changement des pratiques professionnelles, visant l’amélioration du pilotage de la qualité.

2. Produire des documents de travail présentant les options d’intervention identifiées, dans le cadre des ateliers nationaux de chaque pays, pour améliorer le pilotage de la qualité de l’enseignement de base, par rapport à des enjeux spécifiques et par une approche de recherche-action.

3. Elaborer des notes techniques pour la préparation des scénarii et la projection des coûts de la mise en œuvre des options d’interventions identifiées dans le cadre des ateliers nationaux de chaque pays.

4. Rédiger des notes techniques portant sur les forces, les faiblesses, les risques et les opportunités des scénarii d’intervention élaborés.

5. Produire des documents de travail présentant les stratégies de changement de pratiques professionnelles retenues, dans le cadre des ateliers nationaux, par rapport à des enjeux spécifiques de pilotage de la qualité. Ces documents préciseront les actions, outils, dispositifs et d’autres types d’appui au changement des pratiques envisagées dans la mise en œuvre, ainsi qu’un plan opérationnel pour accompagner le processus de changement dans une période d’au moins trois ans. Ces documents seront intégrés aux feuilles de route de chaque pays.

6. Rédiger un rapport technique final, portant des recommandations en vue d’assurer la mise en œuvre des actions d’accompagnement au changement.

Profil des consultants

Les candidat(e)s pour cette prestation devront remplir les conditions suivantes :

Formation :

  • Master en Sciences de l’Education et/ou en Sciences Sociales.

Expérience professionnelle :

  • Minimum de 7 ans d’expérience dans la coordination et la  conduite de recherche-action dans le  domaine  de  l’éducation  de  base,  dont  au  moins  3  ans  dans  des  pays  de  l’Afrique Subsaharienne.
  • Minimum de 5 ans d’expérience professionnelle  dans  l’administration éducative dans des fonctions liées au pilotage de la qualité dans l’enseignement de base (encadrement et/ou formation d’enseignants,  inspection/supervision ;  gestion  de  programmes et projets d’amélioration de la qualité).

Compétences :

  • Excellente maitrise de méthodes et techniques de recherche qualitative selon l’approche de la recherche-action.
  • Excellente maitrise des processus de formulation et de gestion des politiques et programmes éducatifs.
  • Excellentes compétences de communication orale et écrite en français. 
  • Capacité à travailler dans des équipes pluridisciplinaires et multiculturelles.

Période de la consultance

La consultance est prévue pour une durée de 6 mois à compter du 2 Septembre 2019. La date effective de démarrage de la consultance, ainsi que sa durée, pourront être modifiées en fonction de l’avancé des calendriers au niveau de chaque pays concerné. Pendant la durée de la consultance, il est souhaité que le/la consultant/e se dédie à plein temps au programme.

Apports et appuis

Pour la réalisation de ce travail, l’IIPE-Pôle de Dakar mettra à la disposition des consultants toute la documentation administrative et analytique disponible en relation avec l’objet de la prestation. L’IIPE-Pôle de Dakar interviendra, au besoin, pour faciliter les contacts avec les institutions/personnes qu’il/elle souhaite rencontrer dans le cadre de cette prestation, ainsi que d’autres aspects liés à la logistique. L’équipe responsable de l’appui au sein de l’IIPE-Pôle de Dakar assurera l’accompagnement et l’appui technique aux consultants à distance tout au long de la période de la prestation, et périodiquement, par des missions au pays (au moins quatre). Le/la consultant/e sera responsable de toutes les démarches éventuellement nécessaires pour l’obtention des visas/permis de séjour dans les pays pendant la durée de la consultance. L’IIPE-Pôle de Dakar facilitera le contact avec les autorités nationales concernées pour ces démarches.

Lignes directrices et critères de sélection

Les consultants intéressés doivent soumettre à l’IIPE Pôle de Dakar :

a) leur curriculum vitae mis à jour ;

b) une lettre de manifestation d’intérêt signalant leurs compétences pour le déroulement des tâches détaillées, leur expérience dans le pilotage des systèmes éducatifs et dans l’accompagnement au changement de pratiques professionnelles, par une approche de recherche-action, ainsi que leur maîtrise sur les enjeux du pilotage de la qualité dans les pays de l’Afrique Subsaharienne.

c) Le coût mensuel et forfaitaire de l’expertise.

Toute la documentation requise doit être présentée en français.

Suite à l’analyse des dossiers reçus, l’IIPE-Pôle de Dakar contactera les candidats remplissant les exigences pour un entretien téléphonique. Les candidats pourront éventuellement être soumis à un test écrit.

L'UNESCO attache une grande importance à ce que les objectifs de la mission, tels qu'ils sont décrits dans les termes de référence, soient atteints. En conséquence, lors de l'évaluation des propositions de mission, l'attention se portera en premier lieu sur les éléments techniques. Parmi les propositions de candidature jugées appropriées au regard des critères énoncés dans le mandat, l'UNESCO sélectionnera la proposition qui offre à l'Organisation le meilleur rapport qualité-prix.

Les candidatures doivent être soumises par courriel au plus tard le 19 Aout 2019 à minuit GMT à l'adresse suivante : experts.piloqual@iiep.unesco.org. Les propositions par courriel ne doivent pas dépasser 5 Mo.