Aidons Fahma à retourner à l'école

03 Février 2020

fahma_1.png

IIEP-UNESCO/Gaella Gottwald
9-year-old Fahma, who was born with cerebral palsy, dropped out of school after feeling discouraged and isolated in the classroom.

Fahma, neuf ans, est née avec une infirmité motrice cérébrale, une condition qui rend difficile la marche et la parole. Ses parents ont d'abord considéré que les enfants en situation de handicap ne pouvaient pas aller à l'école, et Fahma a donc manqué les deux premières années de sa scolarité. Elle s'est inscrite à l'école plus tard, mais s'être sentie découragée et isolée, et elle a rapidement abandonné.

Si Fahma est un personnage de fiction, des millions de filles et de garçons bien réels partagent son histoire. 

C'est particulièrement le cas dans les pays à faible revenu et revenu intermédiaire, où, selon l'UNICEF, environ 40 % des enfants en situation de handicap ne sont pas scolarisés au niveau primaire et 55 % au niveau secondaire. 

Heureusement, la planification de l'éducation inclusive devient un domaine prioritaire pour les gouvernements du monde entier. L'IIPE-UNESCO vient de lancer un nouveau cours en ligne, Les fondements de la planification du secteur éducatif pour l'inclusion des personnes en situation de handicap (en anglais), en partenariat avec l'UNICEF.  

Pendant neuf semaines, du 27 janvier au 29 mars, 14 équipes de 9 pays en Afrique examineront les concepts, principes et les avantages clés liés à l'inclusion dans les systèmes éducatifs. Les participants, qui viennent de ministères de l'Education, d'institutions partenaires de développement et d'organisations nationales de personnes handicapées, élaboreront pendant le cours des mesures visant à promouvoir l'inclusion et la diversité des apprenants dans le secteur éducatif.

Il s'agit d'un aspect important de l'objectif de développement durable 4 des Nations Unies. La prise en compte des besoins des enfants en situation de handicap dans les processus de planification est un outil précieux pour identifier et surmonter les obstacles à l'inclusion, et pour garantir que tous les enfants aient une chance égale d'apprendre et de s'épanouir ensemble.