Analyste assistant de politiques éducatives (P-1)

Titre :Analyste assistant de politiques éducatives
Domaine :Renforcement de capacité en analyse sectorielle et planification de l’éducation
Grade :P-1
Numéro du poste :6SNIEP0059PA 
Famille d'emploi :Pôle de Dakar de l’Institut international de planification de l’éducation de l’UNESCO (IIPE-Pôle de Dakar)
Lieu d'affectation :Dakar, Senegal
Type de contrat :Engagement au titre d’un projet (Project Appointment) 
Durée de contrat :1 an renouvelable (dépendra de la performance et de la disponibilité des fonds).
Rémunération annuelle nette :37 460 dollars E.U. salaire de base net annuel plus « post adjustment » variable de 12 624  dollars E.U.  
Deadline (minuit, heure de Paris):9 avril 2020

Valeurs fondamentales de l'UNESCO :

  • Engagement envers l’Organisation

  • Intégrité

  • Respect de la diversité

  • Professionnalisme

Cadre organisationnel

Le Pôle de Dakar, situé à Dakar, au Sénégal, est le bureau africain de l'Institut international de planification de l'éducation de l'UNESCO (IIPE). L'IIPE est un institut spécialisé dont le mandat est de renforcer la capacité des États membres de l'UNESCO à planifier et à gérer leurs systèmes éducatifs. Le Pôle de Dakar est réputé pour ses analyses du secteur éducatif et aide les pays africains à élaborer des analyses et des plans crédibles de développement des systèmes éducatifs dans le cadre de l’agenda 2030 pour l’éducation. Par une approche de renforcement des capacités, le Pôle de Dakar contribue à la production d'analyses diagnostiques, de plans sectoriels et d'outils méthodologiques qui contribuent à des politiques éducatives plus pertinentes et durables. Le Pôle de Dakar est également activement impliqué dans la création de connaissances pour le secteur de l'éducation et de la formation en Afrique. Plus d'informations sur ses activités peuvent être trouvées sur le lien suivant : Pôle de Dakar.

Outre un salaire et des avantages attrayants, l'IIPE recherche continuellement des moyens créatifs de motiver, de dynamiser et de développer ses collaborateurs en lui offrant des possibilités d'apprentissage et de travail intéressantes.

Fonctions et responsabilités du poste

Sous l'autorité générale de la Directrice de l'IIPE et du Coordonnateur du Pôle de Dakar, et sous la supervision directe du Responsable de Programme de l’unité « Analyse des politiques éducatives », le titulaire du poste contribue aux activités liées à l'analyse, la planification, la mise en œuvre, la gestion et le suivi des politiques d'éducation et de formation en Afrique. Les recherches menées et les résultats qui en découlent seront soumis à des procédures de revue et de validation internes, telles que déterminées par le Coordonnateur du Pôle de Dakar. Plus précisément, le (la) candidat(e) sélectionné(e) se verra confier les tâches suivantes :

1. Assister les pays africains dans le développement, la mise en œuvre et le suivi des politiques du secteur de l'éducation et de la formation à travers :

  • Un appui technique à l'analyse sectorielle en éducation ou à l'analyse thématique ;
  • Un appui aux discussions avec les hauts responsables dans le cadre des arbitrages de politique éducative et de l'élaboration de documents de stratégie nationale (documents de politique éducative, modèles de simulation, plans du secteur de l'éducation, cadres de dépenses à moyen terme, plans d'action, etc.)

2. Soutenir les efforts de l'Institut pour stimuler les initiatives internationales en faveur de l'Agenda Éducation 2030 à travers :

  • La création de connaissances sur la situation de l'éducation et de la formation en Afrique ;
  • La conception d'outils d'analyse, de planification, de mise en œuvre, de gestion et de suivi évaluation des politiques d'éducation et de formation en Afrique ;
  • La création de matériels de formation et de mise en œuvre de stratégies de sensibilisation qui répondent aux besoins des publics cibles.

3. Contribuer au développement professionnel des personnels chargés de la planification et de la gestion de l'éducation en Afrique, par des interventions de formation ciblées et contextualisées.

4. Contribuer et soutenir la mise en œuvre des initiatives de formation développées par le Pôle de Dakar en collaboration avec ses partenaires.

5. Contribuer à la création, à l'utilisation et à la diffusion d'informations et de ressources documentaires pertinentes dans les secteurs de l'éducation et de la formation en Afrique par :

  • La participation à la rédaction de notes thématiques et méthodologiques de haute qualité en collaboration avec d'autres collègues,
  • La contribution à la mise à jour du site web du PDK et des espaces interactifs de documentation et d'échanges autour des politiques d'éducation et de formation en Afrique (bibliographie numérique, statistiques, documents de politique, etc.). 

Compétences fondamentales

  • Communication 
  • Innovation 
  • Partage des connaissances et amélioration continue des connaissances 
  • Planification et organisation 
  • Culture du résultat 
  • Travail en équipe 

Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.

Qualifications requises

Education

  • Un diplôme universitaire supérieur (Master ou équivalent) en économie, statistiques ou sciences sociales.

Expérience professionnelle

  • Minimum de deux (2) années d’expérience de travail dans le domaine de l’analyse sectorielle, de la planification et de la gestion des systèmes éducatifs, dont une (1) année acquise de préférence au niveau international.

Savoir-faire et compétences

  • Excellente maîtrise des techniques d’analyse statistiques et économétriques applicables au secteur de l'éducation.
  • Connaissance avérée des systèmes éducatifs des pays en développement, en particulier en Afrique, et des défis qui y sont associés. 
  • Connaissance des principes de l'éducation des adultes et de la conception de matériel de formation ciblé.
  • Bonne connaissance des méthodologies et des outils de suivi et d'évaluation des projets et des programmes d'éducation.
  • Excellentes compétences informatiques, y compris la connaissance des logiciels statistiques tels que SPSS, SAS, STATA et les tableurs.
  • Aptitude à communiquer et à mener des négociations avec divers partenaires avec tact et diplomatie. 
  • Aptitude à travailler individuellement et en équipe dans un environnement multiculturel.
  • Aptitude à entreprendre des missions régulières, en particulier dans des environnements difficiles.
  • Aptitude à travailler sous pression et à respecter les délais.

Langues

  • Excellente connaissance du français ou de l’anglais et bonne connaissance de l’autre langue.

Qualifications souhaitables

Expérience professionnelle

  • Expérience dans la conception de plans de développement du secteur de l'éducation et de la formation et de plans d'action budgétisés.
  • Expérience de travail dans un système éducatif dans un pays africain.

Aptitudes et compétences

  • Bonne connaissance des problèmes de l'éducation dans le contexte des pays en développement, en particulier en Afrique.

Langues

  • Connaissance du portugais.

Evaluation

Un test écrit suivi d'un entretien basé sur les compétences peut être utilisé pour évaluer les candidats qualifiés.

Comment postuler

Pour postuler, veuillez soumettre votre candidature sur le site carrières de l’UNESCO.

Salaires et indemnités

Les traitements de l’UNESCO sont établis en dollars des Etats-Unis. Ils se composent d’un traitement de base, d’un ajustement pour qui tient compte du coût de la vie dans le lieu d’affectation et d’autres prestations pouvant inclure, le cas échéant: 30 jours de congé annuel, allocations pour charge de famille, assurance maladie, régime de retraite, etc. Pour plus de précisions sur les salaires et indemnités, veuillez consulter le site Web de la CFPI.

Merci de noter que l’UNESCO est une organisation non-fumeur.

L’UNESCO s’attache à promouvoir l’égalité des sexes et l’équilibre géographique au sein du Secrétariat (Pour une situation à jour de la distribution géographique, cliquez ici). En conséquence, les femmes sont vivement encouragées à se porter candidates, de même que les ressortissants d’États membres non représentés ou sous-représentés. Les personnes handicapées sont également encouragées à postuler. Une mobilité internationale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux.

L'UNESCO applique une politique de tolérance zéro contre toutes formes de harcèlement.

L’UNESCO NE PREND DE FRAIS À AUCUNE ÉTAPE DU RECRUTEMENT.