Débat stratégique de l'IIPE: Mener la politique éducative

29 Octobre 2018

VOIR LE DÉBAT

Anglais (avec interprétation) https://www.youtube.com/watch?v=iKi20W-E8bM
Français (avec interprétation) https://www.youtube.com/watch?v=GipIKjuBBGU
Anglais/français (sans interprétation) https://www.youtube.com/watch?v=Ahx4Si-2dnA

 

Les deux anciennes ministres reviendront sur les défis et les opportunités auxquels elles ont été confrontées dans leurs fonctions et analyseront leurs réformes dans le contexte des objectifs de développement durable et de la quête mondiale d’une éducation de qualité pour tous.Rendez-vous le 15 novembre 2018 pour assister au prochain débat stratégique de l'IIPE. Nous aurons le plaisir de recevoir Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre de l'Éducation en France, et Stefania Giannini, ancienne ministre de l'Éducation en Italie et sous-directrice générale pour l'Éducation à l'UNESCO, dans le cadre d'une discussion sur les politiques éducatives.

Attention le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire rapidement via le lien ci-dessous. Nous vous tiendrons informés si l’événement est complet que vous êtes sur liste d’attente. 

 
Cliquez ici pour vous inscrire.

Quand: jeudi 15 novembre 2018
16h - 18h (CET)
Où:
auditorium IIPE-UNESCO
7-9 rue Eugène Delacroix, 75116 Paris

Cet événement se déroulera en anglais et en français avec interprétation simultanée dans les deux langues.
Un cocktail sera proposé à l'issue du débat.


Regardez la diffusion en direct

Vous n'êtes pas à Paris? Ce débat sera retransmis en direct (16.00 CET). Inscrivez-vous ici pour recevoir un rappel et le lien vers la vidéo le jour J.
Suivez également le débat sur Twitter avec le hashtag #StrategicDebate et @IIEP_UNESCO.

A propos de la série 2018 des débats stratégiques

Il y a unanimité sur la question : nous sommes en présence d’une crise mondiale en matière d’éducation, et des millions d’enfants et de jeunes n’ont pas acquis les compétences fondamentales que sont la lecture, l’écriture ou le calcul. Il y a en revanche débat sur ce qu’il convient d’enseigner aux enfants et ce qui favorise une éducation de qualité pour tous pour un changement rapide de la situation mondiale. Pour atteindre l’ODD4, nous devons regarder au-delà des solutions les plus évidentes et discuter de nouvelles idées et stratégies qui établiront une nouvelle définition des apprentissages tout en assurant que tous y aient accès.

Voir nos débats précédents

 

Les intervenant

Stefania Giannini a été nommée Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour l’éducation en mai 2018, devenant ainsi la plus haute responsable des Nations Unies dans le domaine de l’éducation. En cette qualité, elle fournit au Secteur de l’éducation de l’UNESCO une vision et un leadership stratégiques dans la coordination et le suivi de la mise en œuvre de l’agenda Éducation 2030 contenu dans l’Objectif de développement durable 4. Elle a consacré sa carrière à la promotion de l’éducation en tant que droit humain fondamental, à travers l’importance de la langue, de l’apprentissage tout au long de la vie, de la culture, de la liberté d’expression et de l’identité, dans le but de créer des sociétés plus inclusives et équitables. Après un parcours universitaire dans le domaine des sciences humaines (doctorat en linguistique), Mme Giannini est devenue professeure de linguistique en 1992 et rectrice de l’Université pour étrangers de Pérouse (2004-2012), devenant l’une des premières femmes rectrices et la plus jeune à cette époque en Italie. Plus tard, dans ses fonctions de sénatrice de la République d’Italie (2013-218) et Ministre de l’éducation, des universités et de la recherche (2014-2016), elle a élaboré et mis en œuvre une réforme structurelle du système éducatif italien, axée sur l’inclusion sociale et la sensibilisation à la culture. Mme Giannini a également présidé le Conseil de compétitivité de l’Union européenne durant la présidence italienne (juillet-décembre 2014), œuvrant pour promouvoir l’importance de la créativité, du patrimoine culturel et de l’innovation en tant qu’outils de dialogue entre les populations afin de prévenir la radicalisation et l’extrémisme.

Najat Vallaud Belkacem est une  juriste de formation qui  a exercé quelques années dans un cabinet d’Avocats au Conseil d’État et à la Cour de Cassation (droits humains, droit pharmaceutique, droit électoral). Au début des années 2000, elle s’engage dans une vie politique locale : Conseillère Régionale Rhône-Alpes en charge de la politique culturelle ; Adjointe à la Ville de Lyon en charge de la démocratie de proximité, des grands évènements, de la vie associative et de la jeunesse ; enfin Conseillère Générale du Rhône. Elle rejoint également la vie politique nationale ; porte-parole de Ségolène Royal, candidate à l’élection présidentielle en 2007, puis de François Hollande en 2012. Secrétaire nationale du Parti Socialiste en charge des questions de société, elle est également vice-présidente du Mouvement Européen France (think-tank en faveur de l'intégration européenne). À partir de 2012, elle devient Ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement. Elle sera ensuite successivement Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, avant de prendre la tête du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de 2014 à 2017. Depuis 2018 elle occupe les fonctions de Directrice générale déléguée en charge des études internationales et de l’innovation sociale au sein du groupe Ipsos. Elle dirige par ailleurs la collection « Raison de plus » au sein de la maison d’éditions Fayard.