Données géospatiales dans la planification et la gestion de l’éducation

 

Construire la bonne école au bon endroit et au bon moment, créer des programmes ou des services éducatifs tenant compte des contraintes géographiques, des défis sociaux et des réalités économiques locales : la planification est toujours une question de contexte. Ce programme de développement de l’IIPE-UNESCO explore les moyens d'améliorer la micro-planification, à travers des données géolocalisées jusque-là inaccessibles, faute de technologies suffisamment puissantes.

Les planificateurs de l'éducation s’appuient depuis toujours sur des données géolocalisées pour produire leurs diagnostics et recommandations. Mais l’émergence des technologies de l’information permet désormais de traiter de grandes quantités de données très précises et à faible coût – et par conséquent de mieux adapter les politiques éducatives aux besoins et contextes locaux en constante évolution.

Porté par l’IIPE et ses partenaires, le programme Données géospatiales dans la planification et la gestion de l’éducation vise à développer de nouveaux outils et méthodologies qui repensent l’intégration des données géolocalisées dans les pratiques des ministères de l’Éducation.

 

Pourquoi s’intéresser aux données géospatiales ?

Pour éclairer les plans sectoriels nationaux, la planification de l’éducation doit tenir compte des caractéristiques locales, au niveau des plus petites communautés. C’est l’approche que défend l’IIPE depuis de nombreuses décennies. Croiser les données du système éducatif avec des informations géoréférencées permet aux responsables de la planification et de la gestion de l'éducation de générer des politiques hautement contextualisées, garantissant :

  1. une plus grande équité dans la répartition des opportunités d'éducation,
  2. une meilleure adaptation de ces opportunités aux besoins des communautés locales,
  3. une utilisation plus efficace de toutes les ressources disponibles.

 

Les données géospatiales, qu’est-ce que c’est concrètement ?

  • Une donnée géospatiale correspond à une information géolocalisée, c’est-à-dire un point particulier sur la terre. Cela peut prendre la forme de coordonnées géographiques très précises ou d’une position géographique plus large comme un quartier, une ville ou un pays. On parle aussi de données géoréférencées ou de données géographiques.
  • Dans le contexte de la planification et de la gestion de l'éducation, les écoles sont souvent géoréférencées dans des systèmes d'information pour la gestion de l'éducation (SIGE). Les ministères peuvent alors analyser la position géographique d'une école par rapport à d'autres facteurs locaux : centres de santé, points d'eau, routes sécurisées, établissements d’enseignement supérieur, par exemple. Ou même par rapport à des données socio-économiques ou démographiques : ressources et atouts des régions, etc.
  • Les technologies disponibles pour produire de telles informations comprennent les systèmes d'information géospatiale (SIG), l'observation de la terre et la télédétection, les systèmes de positionnement global (GPS) ou les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS), et le balayage laser 3D. De nouvelles technologies de l'information et de la communication liées à ces outils continuent d’émerger.

Dans le cadre de ce programme, l’IIPE collabore avec des experts, universitaires, et praticiens, pour élaborer des méthodologies et développer des outils pratiques afin d’améliorer les connaissances et techniques actuelles en matière de micro-planification. Et ainsi apporter des pistes de solutions de plus en plus fines aux autorités éducatives pour répondre aux attentes de leurs communautés, en fonction des contraintes et contextes locaux.

Amélie A. Gagnon – Responsable du développement à l’IIPE-UNESCO

Données géospatiales : ce que l’IIPE peut offrir

Développement professionnel et renforcement des capacités

  • Une formation de base et sur demande aux logiciels spécialisés pour l'utilisation des données géospatiales dans la micro-planification et la cartographie scolaire
  • Des cours spécialisé de deux semaines sur la micro-planification et la carte scolaire

 
Appui technique aux États

  • Analyse des données géoréférencées et de leur potentiel d'interaction avec la gestion du système éducatif, y compris la planification des risques et des vulnérabilités.
  • Informations pour le dialogue politique, par l'évaluation de différents scénarios et options de politiques.
  • Études de cas et notes techniques sur la préparation d'atlas statistiques, l'utilisation de données matricielles pour estimer les populations d'âge scolaire ou l'utilisation de méthodologies d'économétrie spatiale, par exemple.
  • Conseil en matière d’inclusion de données géospatiales dans le SIGE et sur différentes initiatives de collecte de données.

 
À noter que l’IIPE-UNESCO ne collecte pas ses propres données géoréférencées : les données utilisées sont soit de source ouverte, soit produites par les États membres concernés, ou leurs partenaires. Elles comprennent des données relatives aux écoles concernant par exemple les équipements, les infrastructures, les enseignants, les élèves, les caractéristiques sociodémographiques, les informations sur les ménages, etc.
 
Ce projet de développement répond tout particulièrement aux priorités n° 1 et 4 de l’IIPE pour la période 2018-2021

 
En savoir plus sur la stratégie 2018-2021 de l’IIPE

 

Notre méthodologie

Ce programme de développement de l’IIPE est élaboré en collaboration avec des experts externes, des entreprises et des étudiants en sciences informatiques. Il s’appuie sur différentes approches et stratégies incluant notamment :

  1. Des études de cas approfondies centrées sur des pays qui utilisent la carte scolaire et la micro-planification dans le cadre de leur approche de planification.
  2. Des travaux d’experts et notes techniques.
  3. Des réunions d’experts, rassemblant des praticiens de l’économétrie spatiale.


L’objectif est ainsi de définir et concevoir des méthodologies, qui seront ensuite transformées en outils pratiques, en collaboration avec des scientifiques et des développeurs de données. Tous les produits issus de ce projet seront développés à partir de logiciels libres et gratuits et s’appuieront sur des données déjà disponibles au niveau des ministères de l'Éducation ou par le biais de plateformes d'échange de données.

L’IIPE est très attentif aux discussions internationales sur les systèmes géospatiaux, telles que les consultations sur le cadre intégré d'information géospatiale (IGIF).

Quatre questions pour mieux comprendre notre programme

Le projet Données Géospatiales dans la planification et la gestion de l’éducation cherche à apporter des réponses aux questionnements suivants :

  1. Quelles étapes du cycle de planification peuvent être améliorées en intégrant l'analyse des données géospatiales ?
  2. Quelles sont les méthodes actuellement utilisées par les ministères de l'Éducation dans le cadre du cycle de planification, et comment utilisent-ils ou non les informations géoréférencées ?
  3. Quelles méthodologies correspondent à quel stade du cycle de planification ?
  4. Quelles mesures opérationnelles doivent être prises pour que les méthodologies contribuent à améliorer le processus décisionnel sans imposer de barrières à l'entrée ?

 

Nos notes et publications

Retrouvez les travaux relatifs au programme Données géospatiales dans la planification et la gestion de l’éducation.

Résumé du programme [English only]

Publications de référence relatives aux données géospatiales


[English only]