Éducation inclusive : planifier l’école pour toutes et tous

 

Dans une approche inclusive de l’éducation, tous les enfants peuvent apprendre ensemble, dans une même classe. À l’école, le handicap est l'une des principales causes d'exclusion. Il existe toutefois d’autres obstacles à l’éducation inclusive, d’ordre social, matériel ou comportemental. Retrouvez toutes les actions, activités et ressources de l’IIPE-UNESCO pour renforcer la capacité des pays à planifier une éducation inclusive, tenant compte des besoins de chacun.

Alors que des millions d’enfants à travers le monde n’ont pas la chance d’apprendre, les personnes en situation de handicap sensoriel, physique ou intellectuel sont deux fois et demi plus susceptibles que leurs pairs de ne jamais être scolarisées. Faire de l’éducation inclusive une réalité suppose de tendre la main à tous les apprenant˖e˖s, en éliminant toute forme de discrimination. Ce défi est au cœur du quatrième Objectif de développement durable (ODD4) des Nations Unies et du programme Éducation 2030. Reste que l’éducation inclusive est un processus complexe. Elle doit s’appuyer non seulement sur des politiques de soutien mais plus largement sur une transformation culturelle des systèmes éducatifs.

 

Depuis 2018, l’IIPE-UNESCO œuvre au renforcement des stratégies de planification et de gestion de l’éducation inclusive des États, à travers des actions de sensibilisation et de promotion du dialogue politique sur ces questions, mais également des formations et des travaux de recherche.

 

Sensibiliser aux enjeux d’une planification tenant compte du handicap

Plus d’une personne sur sept dans le monde est en situation de handicap, selon l'Organisation mondiale de la santé. Parmi les dizaines de millions d’enfants concernés, beaucoup n’ont pas la chance de fréquenter l’école, a fortiori dans les pays à faibles revenus. Face au manque de données et de connaissances sur l'identité et les besoins individuels de ces enfants, de nombreux pays ne savent pas comment assurer leur inclusion dans leur système éducatif national. Les stigmatisations persistantes, l’aménagement souvent inadapté des écoles et le manque de formation des enseignants et de matériels favorables à l'éducation inclusive rendent l’accès à l’école et aux apprentissages encore plus difficile.

Si la transition vers l’inclusion est amorcée dans plusieurs pays, les systèmes éducatifs dits ‘ségrégatifs’ continuent de prévaloir au niveau mondial, selon le Rapport mondial de suivi de l’éducation 2020 de l’UNESCO.

Pour l’éducation des élèves en situation de handicap, les politiques nationales prévoient un système séparé dans 25 % des pays, un système intégré dans 10 % des pays et un système inclusif dans seulement 17 % des pays. Les États restants appliquent un système mixte d’enseignement ségrégatif et intégré.

 

Nos tables rondes sur l’éducation inclusive

Pour aider les gouvernements à développer une planification de l’éducation à même de répondre aux besoins de tous les apprenant˖e˖s, l'IIPE a organisé deux tables rondes techniques, avec le soutien et la collaboration du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF). Des représentants issus de seize ministères nationaux de l’Éducation et d’organisations de personnes handicapées se sont réunis pour évoquer les difficultés et les progrès de la planification en faveur de systèmes éducatifs plus équitables et plus inclusifs, en particulier pour les enfants en situation de handicap.


Les conclusions et les enseignements tirés de ces tables rondes ont donné lieu à un rapport, accessible en ligne.

Lire notre rapport



Écouter le compte-rendu de Radio France Internationale lors de la seconde table-ronde (en anglais)

« L’éducation inclusive peut améliorer la réussite scolaire des enfants, renforcer leur développement socio-émotionnel, favoriser l’acceptation de l’autre… et donc contribuer à des sociétés elles-mêmes plus inclusives. Pour relever ce défi, les gouvernements doivent engager une réflexion  holistique et systémique, fondée sur une planification rigoureuse. »

Jennifer Pye, spécialiste de l’éducation inclusive à l’IIPE

 

Éducation inclusive : nos formations

Le cadre conceptuel pour une éducation inclusive tenant compte du handicap, développé par l’IIPE et l’UNICEF, a contribué à nourrir et structurer un cours en ligne consacré aux Fondements de la planification de l'éducation pour l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Destiné aux cadres des ministères de l’Éducation travaillant sur les questions d’équité et d’inclusion, ce cours de neuf semaines a été dispensé à trois reprises depuis 2020, chaque session étant adaptée à un contexte régional (Afrique australe et orientale ; Asie ; Asie du sud-est et Pacifique). Le prochain cours, prévu à l’automne 2021, visera plus spécifiquement l’Afrique francophone.

Lire le témoignage d’une participante


L’impact de ce cours en ligne sur les pratiques professionnelles des participant˖e˖s fait l’objet d’une évaluation, fondée sur la méthode de récolte des incidences et sur le modèle de Kirkpatrick.
Les enjeux de la planification de l’éducation inclusive sont également abordés dans le cadre du Programme de formation approfondie de l’IIPE.
De manière plus générale, les formations dispensées par l’IIPE s’efforcent de répondre aux standards d’accessibilité, dans une perspective d’inclusion des participants en situation de handicap.

Découvrir l’offre de formations de l’IIPE

 

Éducation inclusive et technologie : nos travaux de recherche

Les technologies de l’information et de la communication ont un rôle majeur à jouer pour combler le fossé d’apprentissage entre les élèves en situation de handicap et les élèves non-handicapés. L’enseignement ouvert et à distance a longtemps été considéré comme un levier utile donnant accès à des cours et à du matériel pédagogique, potentiellement hors de portée de certains élèves. Avec la pandémie, ces dispositifs d’apprentissage à distance sont soudainement devenus indispensables pour maintenir un lien éducatif avec le plus grand nombre possible d’élèves. Pour autant, ces outils sont encore trop rarement inclusifs et accessibles.  

L’IIPE conduit des études de cas sur les pratiques émergentes en matière d’apprentissage numérique inclusif, en collaboration avec l’Institut de l’UNESCO pour les technologies de l’information dans l’éducation (IITE-UNESCO).  En parallèle, des évaluations rapides sont menées, dans différents contextes nationaux, pour mesurer l’impact de la COVID-19 sur l’accès à l’enseignement à distance des élèves en situation de handicap. Ces travaux ciblent quatre pays :

Webinaires et rapports :

  • Webinaire "Technology-enabled inclusive education: Emerging practices from COVID 19 for learners with disabilities" from Bangladesh, Mauritius, Rwanda (15 juin 2021)

Rapport du webinaire (en anglais uniquement)

  • Webinaire "COVID 19, educación basada en la tecnología: Prácticas emergentes en el aprendizaje digital inclusivo para estudiantes con discapacidad" (en espagnol avec interprétation en langue des signes colombienne) (29 juillet 2021)

Note d'information du webinaire (en espagnol uniquement)

Rapport du webinaire (bientôt disponible)

 

Ce projet s’inscrit directement dans l’action de l’UNESCO pour l’inclusion du handicap par le biais de l'enseignement ouvert et à distance, notamment pendant la pandémie. Il relève plus largement d’un programme mondial du Partenariat des Nations Unies pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap (UNPRPD).

Planification de l’éducation sensible au genre et adaptée aux crises

À l’école ou sur le plan des apprentissages, les obstacles à une éducation inclusive et équitable sont nombreux. Bien souvent, ils se cumulent.  Ainsi, au-delà de la question centrale du handicap, d’autres formes d’exclusion sont prises en considération dans les travaux de recherche, dans les formations et les activités d’appui technique de l’IIPE.

  • L’IIPE œuvre pour intégrer l’égalité de genre au cœur des stratégies et des pratiques du secteur éducatif.  L’Institut assure notamment la direction technique de l’initiative Priorité à l’égalité (Gender at the center – GCI), par l’intermédiaire de son bureau de Dakar. Lancée en 2019 lors du sommet du G7, GCI entend réduire les inégalités de genre dans les systèmes éducatifs de huit pays d’Afrique subsaharienne.
  • De même, alors que de nombreux pays sont confrontés à des conflits, des épidémies ou des catastrophes naturelles susceptibles d’exclure les enfants de l’éducation, une démarche de planification adaptée aux situations de crise est intégrée dans les services de soutien technique.