Les participants du PFA en visite d’étude dans l’Académie de Strasbourg

11 Mars 2016

 

Activité pratique dans le cursus de nos participants au Programme de formation approfondie en planification et en gestion de l’éducation (PFA) de l’IIPE, la visite d’étude en France a permis à ces professionnels venus du monde entier d’aller à la rencontre des acteurs de l’éducation de l’Académie de Strasbourg. Pendant six jours, du 21 au 26 février 2016, ils ont suivi le programme très riche organisé par la Commission nationale Française pour l’UNESCO et l’Académie de Strasbourg en collaboration avec l’IIPE.

Consacrée cette année au thème de l’équité, la visite d’étude a permis à nos stagiaires de confronter les connaissances acquises au cours du PFA à la réalité du système éducatif français, d'en étudier les principales caractéristiques, et d’en tirer des leçons pour leurs propres pays. Selon Sokean Kouy, de l’Institut National de l’Education (MoEYS) du Cambodge, « la visite à Strasbourg a constitué une excellente opportunité pour observer et mettre en pratique les théories étudiées à l’IIPE ».

La visite d’étude a combiné des séances plénières et de nombreuses visites d’établissements scolaires, aussi bien en milieu urbain que rural. Une journée a été également consacrée à la visite du Parlement Européen et du Conseil de l’Europe. A cette occasion, le responsable du Département de l’éducation du Conseil de l’Europe a présenté un panorama des activités menées par le Conseil, notamment en faveur des populations roms.

Les représentants de l’Académie de Strasbourg, les élus locaux, et les chefs d’établissements se sont mobilisés pour présenter leurs actions visant à lutter contre l’échec scolaire au sein des Réseaux d’Education Prioritaire (REP et REP+). La visite à Riquewihr a donné l’occasion de discuter du rôle de l’intercommunalité dans le maintien d’une école de proximité en présence du maire de Riquewihr, du président de la communauté de communes du pays de Ribeauvillé et de l’inspecteur du premier degré de la circonscription. Abdulhaq Rauf, spécialiste à la Direction générale de la planification et de l’évaluation du Ministère afghan de l’éducation, a constaté à cet égard l’importance de la collaboration entre les acteurs : « Les responsabilités liées à l’éducation ne se sont pas seulement portées par les acteurs internes au système éducatif. Chacun se sent responsable de l’éducation. »

Au terme de cette semaine passée en Alsace, les participants au PFA ont eu l’occasion de présenter au représentant du Recteur les principaux enseignements tirés de cette visite dans les locaux de CANOPÉ*. Les points suivants ont été discutés lors de cette séance de restitution :

  • les objectifs et les défis de la politique d’éducation prioritaire au service de la réussite de tous les élèves,
  • les stratégies pour répondre aux besoins spécifiques, en particulier des élèves allophones récemment arrivés en France,
  • la mutualisation des moyens et la réorganisation du réseau scolaire pour maintenir une école de proximité dans des zones de faible densité,
  • les enjeux de l’introduction du numérique dans les écoles, tant d’un point de vue pédagogique que du suivi individualisé des élèves,
  • la promotion de l’auto-évaluation et de l’évaluation partagée des établissements (incluant à la fois des inspecteurs et des représentants des établissements), afin notamment de mieux prendre en compte les éléments de contexte lors du processus d’évaluation.

* Réseau de création et d’accompagnement pédagogiques

 VIDEO: Stagiaire au PFA de l'IIPE, Mariama Sagna du Sénégal discute de ce qu'elle a appris lors de sa visite d'étude à Strasbourg.