Éducation de la petite enfance : coûts, qualité et financements

 

L’éducation de la petite enfance (EPE) est un levier clé pour promouvoir le bien-être et la réussite scolaire des enfants - et réduire les inégalités. Cette recherche de l’IIPE-UNESCO s’empare d’un sujet jusque-là peu exploré au niveau international : le coût-efficacité, la qualité et les mécanismes de financement des modèles préscolaires. Objectif : mieux intégrer les spécificités de l’EPE dans l’élaboration des plans sectoriels d’éducation.

En dépit des bénéfices évidents de la scolarisation des 3-5 ans et de l’intérêt croissant des États autour de cette question, l’EPE reste dramatiquement sous-financée. Les pays à faible revenu lui consacrent moins de 2 % de leur budget d’Éducation nationale en moyenne ; l’aide internationale à l’Éducation, autour de 2 % également. Conséquence directe : seul un enfant sur cinq en âge d’aller à l’école maternelle y a accès.

Afin d’offrir aux élèves les acquis nécessaires pour l’entrée en primaire, encourager les financements est donc crucial. Original dans son approche, ce projet de recherche cherche à associer l’efficacité des modèles préscolaires à leurs coûts et à leur qualité, à travers l’exemple de la Gambie.

 

Pourquoi s’intéresser aux modèles préscolaires ?

L’évaluation du coût global des services d’éducation de la petite enfance, corrélée à l’analyse des sources de financement, est une démarche particulièrement complexe. Jusque-là, les rares tentatives concernaient principalement les pays à revenu élevé. Pourtant, le manque de connaissances et de données factuelles sur ces questions - notamment celles liées à l’efficacité et à la qualité des modèles préscolaires -, est reconnu comme un obstacle majeur à la bonne intégration de l’EPE dans les plans sectoriels d’éducation. Résultat : les ressources financières mobilisées sont insuffisantes dans les pays à faible et moyen revenu, freinant l’expansion des programmes préscolaires. Quels sont les facteurs nécessaires à la mise en place et au maintien d’un environnement favorable à l’épanouissement de l’EPE ? C’est la question centrale de ce projet de l’IIPE qui cherche à renforcer les analyses et apporter de nouvelles pistes de réflexion aux planificateurs de l’éducation.

Quels modèles préscolaires donnent de bons résultats, à quel coût, avec quels flux financiers? Jusque-là, nous disposons de très peu d’informations sur ces questions de coût-efficacité, de qualité et de financement des services d’éducation de la petite enfance, pourtant critiques quand il s’agit de mettre en œuvre à échelle nationale un programme préscolaire équitable et durable.

Diane Coury, Spécialiste de programme à l’IIPE

Cette recherche fait directement écho à l’Agenda Eduction 2030 des Nations Unies. L’Objectif de Développement Durable 4.2 (ODD 4.2) entend veiller à ce que « d’ici à 2030, toutes les filles et tous garçons aient accès à des activités de développement de la petite enfance, à des soins et à un enseignement pré-primaire de qualité, afin d’être prêts pour l’enseignement primaire ».

 

Notre méthodologie & nos terrains de recherche

Notre recherche se fonde sur un vaste travail d’analyse mené à l’échelle de la Gambie. Conduite depuis 2018, en étroite collaboration avec le ministère de l’Éducation de ce pays d’Afrique de l’Ouest de 2.3 millions d’habitants, elle comprend notamment :

1.    Une analyse du coût-efficacité des modèles préscolaires

L’étude se base sur un échantillon de 112 écoles maternelles gambiennes, représentatif de la diversité de modèles préscolaires : écoles publiques, privées, communautaires, madrassas (écoles coraniques), et « mission schools » (écoles missionnaires chrétiennes). Au total, environ 100 enquêteurs ont été mobilisés sur ce projet, pour interroger 112 enseignants, 112 directeurs d’école et plus de 1200 enfants accompagnés de leurs parents à travers le pays.

2.    Une analyse de la qualité des pratiques pédagogiques dans les classes maternelles

Dans le prolongement de la première étude, cette analyse explore les déterminants de la qualité des enseignements, en utilisant un instrument d’observation des pratiques pédagogiques en classes préscolaires (voir encadré ci-dessous). Elle pointe le rôle clé des enseignants de maternelle.

Pourquoi notre méthodologie est-elle innovante ?

 

L’équipe de recherche a opté pour une approche méthodologique inédite, qui allie un instrument de mesure de la qualité et des acquis d'apprentissage préscolaires (MELQO) avec des outils de calcul des coûts conçus par l’IIPE, sur la base de modèles développés par le Abdul Latif Jameel Poverty Action Lab (J-PAL) et le Brookings Center for Universal Education.

Pour analyser la qualité des pratiques pédagogiques, les chercheurs se sont par ailleurs appuyés sur l’outil MELE, un des modules spécifiques du MELQO

3.    Une analyse du financement de l’EPE

Comment promouvoir un accès équitable à des services préscolaires de qualité à travers des financements suffisants et pérennes ? Voilà le fil rouge du troisième pilier de cette recherche, qui dresse un tableau complet du financement de l’éducation de la petite enfance en Gambie par ses différents contributeurs : l’État, les ménages, les partenaires de développement, les ONG, les mécènes privés, etc. Elle se base sur une approche analytique des financements du secteur de l’éducation, sur la méthodologie des comptes nationaux de l’éducation et sur le guide méthodologique de l’IIPE pour l’analyse sectorielle de l’éducation.

Développement de la petite enfance - IIPE - terrain de recherche dans les écoles préscolaires en Gambie

Ce que notre recherche appliquée peut apporter aux publics et partenaires de l’IIPE ?

 

Formation

Les résultats de cette recherche viendront alimenter les cours de l’IIPE abordant les spécificités de l’éducation de la petite enfance en matière de planification de l’éducation. Ils enrichiront également les contenus de formation liés à la question du « coût-efficacité », dans le Programme de formation approfondie.

→ Retrouvez les modules de cours de notre MOOC Intégrer l'éducation de la petite enfance dans la planification du secteur de l’éducation [en français, espagnol ou portugais]

→ Find out the course modules of our MOOC on Mainstreaming early childhood education into education sector planning [English only]

Appui technique aux États

Ce programme apporte des pistes de réflexion innovantes afin d’adapter et renforcer les méthodologies et instruments existants pour la mesure et l’évaluation des coûts, de l’efficacité et de la qualité du secteur de l’EPE - et la cartographie des flux de financement. Il donnera lieu à la création de plusieurs outils pratiques, accessibles en ligne, permettant de faciliter le travail d’analyse des ministères pour tester différents scénarios et options politiques.

Cette recherche contribuera ainsi à appuyer le dialogue politique, à travers l’élaboration et la mise en œuvre de services préscolaires équitables, qualitatifs et financièrement soutenables.

Ce projet répond tout particulièrement aux priorités thématiques n°1, 2 et n°5 de l’IIPE pour la période 2018-2021
  

☍ En savoir plus sur la stratégie 2018-2021 de l’IIPE