Gouvernement ouvert dans l'éducation

 

Permettre aux citoyens d’accéder aux données concernant les écoles, de participer aux décisions relatives à l’éducation, ou de s’impliquer dans le contrôle de l’administration : le concept de gouvernement ouvert ne cesse de prendre de l’ampleur à travers le monde. Quel est son impact sur le secteur de l’éducation? Comment peut-il permettre aux États de planifier l’éducation d’une manière plus réactive, efficace et innovante ? Gros plan sur le programme de recherche de l’IIPE-UNESCO consacré au gouvernement ouvert dans l’éducation.

Initiée en 2018, cette recherche analyse le mouvement qui se dessine en faveur d’un gouvernement ouvert, et évalue sa capacité à améliorer la transparence et la redevabilité des pouvoirs publics dans le secteur de l'éducation.

Dans le cadre de ce projet, l’IIPE documente les initiatives prises à l’échelle internationale et identifie les bonnes pratiques. Une attention particulière est portée au rôle des structures locales et à l'utilisation des technologies de l’information pour favoriser l’engagement des citoyens – parents, communauté scolaire, et élèves – dans les processus de prise de décision et de surveillance des systèmes éducatifs. 

 

Pourquoi s’intéresser au gouvernement ouvert dans l’éducation ?

Le terme « gouvernement ouvert » est souvent utilisé pour désigner différents mécanismes de participation citoyenne. Ce concept a émergé il y a une dizaine d’années, et s’est développé à travers le monde comme un processus collaboratif de gouvernance. Toutefois, il n’existait pas jusque-là une vision d’ensemble des modalités de mise en œuvre du gouvernement ouvert dans le secteur de l’éducation, ni de son impact sur les systèmes éducatifs. C’est ce déficit de connaissance que la recherche de l’IIPE entend combler.

En redéfinissant les frontières entre citoyens et autorités publiques, nous pensons que le gouvernement ouvert est susceptible de mieux répondre aux besoins du secteur éducatif, de renforcer la confiance des acteurs, et au-delà, de réduire les risques de corruption. L’objectif principal de notre recherche est de fournir des recommandations éclairées aux décideurs et planificateurs de l'éducation pour concevoir et mettre en œuvre des politiques efficaces de gouvernement ouvert dans le domaine éducatif.

Muriel Poisson – Chercheuse à l’IIPE-UNESCO

Ce programme s’inscrit dans la continuité des recherches menées par l’IIPE depuis deux décennies sur l’éthique et la corruption dans l’éducation. Il s’appuie en particulier sur les connaissances acquises dans le cadre d’un précédent projet de recherche consacré aux données ouvertes concernant les écoles.

☍ Découvrez Etico, notre plateforme de ressources en ligne consacrée à l’éthique et la corruption dans l’éducation

Quatre questions pour mieux comprendre notre recherche

Ce programme de recherche vise à apporter des réponses aux questionnements suivants :

  1. Comment définir le concept de gouvernement ouvert dans le secteur éducatif ?
  2. Quelles sont les perceptions des principaux acteurs concernés sur les différentes formes de gouvernement ouvert dans l’éducation ?
  3. Quels sont les critères à prendre en compte pour optimiser la mise en œuvre des initiatives de gouvernement ouvert dans le domaine de l’éducation ?
  4. Quel est l’impact de ces initiatives, en particulier sur l’Objectif de Développement Durable 4 des Nations Unies ?

 

 

Notre méthodologie & nos terrains de recherche

Ce projet s’appuie à la fois sur une approche qualitative – à travers des entretiens semi-structurés, des discussions de groupe, et des observations sur le terrain – et quantitative, par le biais d’enquêtes à grande échelle.

Cette recherche comprend notamment :
1. Une revue de la littérature [english only] sur le thème du gouvernement ouvert dans l’éducation visant à définir le concept, et à documenter et évaluer les premières initiatives novatrices dans ce domaine.
2. Une enquête mondiale menée auprès d’une quarantaine de pays pour examiner les initiatives existantes.
3. Sept études de cas, visant à analyser en profondeur un aspect particulier du gouvernement ouvert, comme la politique ouverte, le budget ouvert, les marchés publics ouverts, les audits sociaux, ou encore le ‘crowdsourcing’. Les pays étudiés sont les suivants :

4. Deux études thématiques consacrées au rôle des parents et des comités de gestion des écoles dans la mise en place d’un gouvernement ouvert en Inde et en Afrique.

5. Cinq fiches thématiques:

Ce que notre recherche appliquée peut apporter aux publics et partenaires de l’IIPE

Formation
Ce projet de recherche contribuera à alimenter, enrichir et actualiser les programmes et contenus de formation de l’IIPE, relatifs aux questions d’éthique et de corruption dans l’éducation. C’est le cas par exemple du cours spécialisé Transparence, Redevabilité et Mesures anti-corruption dans l’éducationproposé régulièrement par l’Institut.

Appui technique aux États
La recherche menée a vocation à formuler des recommandations spécifiques à destination des décideurs politiques et des planificateurs de l’éducation afin de concevoir et mettre en œuvre des politiques de gouvernement ouvert dans le domaine éducatif. L’IIPE soutient en effet les États Membres de l’UNESCO dans la mise en place de stratégies et d’outils pour améliorer la gouvernance et la transparence de leurs systèmes éducatifs, et renforcer leurs capacités en matière de lutte contre la corruption.

En savoir plus

Ce projet de recherche répond tout particulièrement à la priorité n° 4 de l’IIPE pour la période 2018-2021.


☍ En savoir plus sur la stratégie 2018-2021 de l’IIPE