Gouvernement ouvert dans l'éducation

 

 

Dans le cadre de sa Stratégie à moyen terme 2018-2021, l'IIPE a lancé un nouveau projet de recherche visant à explorer le mouvement naissant vers un gouvernement ouvert, et son potentiel pour améliorer la transparence et la responsabilité dans le secteur de l'éducation. Gouvernement ouvert désigne ici " l'ouverture des données, des processus, des décisions et des mécanismes de contrôle gouvernementaux à la participation et à l'examen du public, en vue d'assurer une éducation inclusive et équitable de qualité ". Ce concept fait appel à une interaction renouvelée entre le gouvernement et les citoyens et s'appuie sur des principes de transparence, d'engagement et de participation des citoyens, ainsi que sur la capacité du gouvernement à réagir.

Le concept de gouvernement ouvert est apparu il y a une dizaine d'années et a pris de l'ampleur au cours des dernières années, probablement en raison des récents progrès des technologies de l'information. Ce mouvement repose sur l'hypothèse que le développement rapide des nouvelles technologies, conjugué à la pression en faveur de gouvernements plus transparents et plus responsables, poussera les pays à explorer des approches novatrices pour partager l'information avec le public, mais aussi pour consulter les citoyens et les impliquer dans la mise en place de services éducatifs. De plus, en aidant à redéfinir les frontières entre les citoyens et le gouvernement, il semblerait qu'un gouvernement ouvert puisse contribuer à améliorer la transparence et la responsabilité dans la gestion des services publics (y compris l'éducation) et plus généralement dans la culture de l'administration publique. 

Toutefois, d'importantes pistes de réflexion doivent encore être examinées, notamment les implications des gouvernements ouverts pour le secteur de l'éducation et leurs impacts possibles sur la transparence, la responsabilité et les questions de lutte contre la corruption.

Les objectifs du nouveau projet de recherche de l’IIPE

Dans ce contexte, le nouveau projet de recherche de l'IIPE visera à promouvoir une planification de l'éducation plus réactive, efficace et novatrice, en mettant l'accent sur la participation des citoyens. Plus précisément, ses principaux objectifs sont les suivants :

  • Aider à formuler une définition de ce qu'on entend par gouvernement ouvert dans le secteur de l'éducation.
  • Explorer les perceptions des principales parties prenantes sur les approches d’un gouvernement ouvert dans le domaine de l'éducation.
  • Établir une liste de critères pour optimiser la mise en œuvre réussie des initiatives de gouvernement ouvert dans le domaine de l'éducation.
  • Évaluer l'impact des initiatives de gouvernement ouvert, en particulier dans la mesure où elles sont liées aux cibles de l'ODD 4.
  • Fournir des recommandations aux décideurs et planificateurs de l'éducation sur la prise de décision éclairée pour concevoir et mettre en œuvre des politiques de gouvernement ouvert en matière d'éducation.

Activités prévues

En 2018, l'IIPE a entrepris des travaux préparatoires pour mieux conceptualiser ce qu'on entend par gouvernement ouvert dans le secteur de l'éducation et pour documenter et évaluer les premières initiatives novatrices dans ce domaine. Sur cette base, l'Institut a préparé une proposition de recherche détaillée qui a été étudiée lors d'un atelier d'experts tenu à Saint-Rémy-lès-Chevreuse (France) en janvier 2019. 

Plus tard cette année, l'Institut lancera une enquête mondiale pour passer en revue les initiatives existantes dans ce domaine. Huit études de cas illustrant la diversité des initiatives de gouvernement ouvert dans l'éducation seront également lancées. Chaque cas donnera la priorité à un aspect particulier de gouvernement ouvert, à savoir : la politique ouverte, le budget ouvert, les contrats ouverts, les audits sociaux et le crowdsourcing.

De plus amples informations sur le projet de recherche et ses résultats, une fois disponibles, peuvent être consultées sur la plate-forme de ressources ETICO.