Gestion des systèmes éducatifs

“Le monde ne doit pas se contenter d’aider les enfants à aller à l’école. Il doit également s’assurer qu’ils acquièrent effectivement des compétences de base.”

– Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO

La planification de l’éducation peut se définir comme une pratique visant à préparer un système éducatif, à relever les défis de demain et à faciliter la réalisation des objectifs à moyen et long termes fixés par les responsables politiques. Il est donc nécessaire que les responsables de la planification aient une solide connaissance des concepts et théories qui façonnent les outils et approches de la planification de l’éducation.

L’IIPE accompagne les ministères de l’Éducation dans le renforcement de leurs compétences en gestion des systèmes éducatifs. Ceci est d’autant plus crucial que, dans de nombreux pays, la principale faiblesse n’est pas un manque de fonds mais de ressources humaines aptes à mettre en œuvre les réformes et gérer l’éducation efficacement et rationnellement à différents niveaux.

Les questions essentielles de mise en œuvre et de gestion de la politique éducative peuvent être abordées selon différents angles : le premier insiste sur les problèmes spécifiques rencontrés aux principaux niveaux de la gestion et de l’administration (système, projet, niveaux régional/local et institutionnel) ; l'autre angle analyse la gestion des principales ressources (humaines, financières, etc.) pour développer l’éducation. L'IIPE intègre les deux approches dans ses programmes.

L’IIPE encourage les responsables des politiques éducatives à s'engager dans des processus participatifs élargis. À une époque où le pouvoir des citoyens oriente le renouveau civique et démocratique, avoir recourt à des processus participatifs ouverts et engager le dialogue avec des sources d'information de référence, qu'elles soient locales ou internationales, accroit la pertinence de l'action publique. Pour les ministères chargés de l’éducation, l'enjeu réside dans la façon dont les parties prenantes perçoivent la qualité, l’adéquation et l’adaptabilité de l’éducation en tant que bien public.

Pendant la période 2014–2017, l’IIPE accompagnera les États membres pour que les ministères chargés de l’éducation puissent :

  • disposer des compétences humaines nécessaires pour la totalité du cycle de planification ;
  • améliorer les processus et les outils indispensables à l’élaboration des plans, leur mise en œuvre, leur suivi et leur évaluation ;
  • créer un environnement de planification permettant au personnel politique et technique de collaborer à la formulation des politiques publiques et de nouer le dialogue avec d’autres acteurs du gouvernement et de la société civile.