Planifier le retour à l'école

Ce document fait partie d'une série de cinq documents destinés à soutenir les pays par des recommandations pour garantir l'accès à une éducation de qualité au temps de la COVID-19. Voir la série

Quelle que soit la capacité d’un pays à assurer la continuité d’un apprentissage adapté pendant une crise et la fermeture des écoles, tous les systèmes éducatifs doivent préparer la réouverture des établissements scolaires le temps venu. Ce processus pose de nombreuses difficultés pour les responsables de l’éducation, et il est essentiel de le planifier avec soin (ressource disponible en anglais).

Les paragraphes ci-dessous donnent conseils et informations à l’intention des planificateurs et des décideurs de l’éducation qui prévoient la réouverture des écoles à la suite des fermetures dues à la pandémie de COVID-19. Même si les pays disposent d’ores et déjà de stratégies de reprise à la suite d’une crise, ces rappels peuvent être utiles.


1. Planifier la réouverture des établissements scolaires

Dans le cadre des préparatifs, il convient de tenir compte de trois éléments essentiels : les financements, les infrastructures et les ressources humaines.

Financements :

  • évaluer les incidences de la crise sur le budget actuellement consacré à l’éducation et sur les fonds disponibles pour les mois et les années qui viennent, et réfléchir aux éventuelles synergies ;
  • réajuster les budgets nationaux consacrés à l’éducation compte tenu du bilan de cette évaluation ;
  • s’assurer que les enseignants et le personnel non enseignant sont rémunérés et que tous les établissements disposent d’un budget opérationnel adapté à la situation ;
  • mettre en œuvre des mesures visant à alléger le fardeau financier qui pèse sur les familles.

Infrastructures

  • avant la réouverture, vérifier auprès des responsables de santé que les bâtiments scolaires et leurs environs sont sûrs ;
  • établir des conditions à respecter avant la réouverture des établissements . Cela réduit la probabilité d’une nouvelle épidémie et renforce la confiance des parents, des élèves et des enseignants dans l’école comme un lieu sûr ;
  • veiller à ce que les communautés respectent les mesures prises par les établissements scolaires ( en anglais) en matière de santé et de sécurité afin de garantir le bien-être des élèves qui reviennent en classe et de réduire autant que possible le risque de contagion ;
  • rénover, améliorer ou installer (le cas échéant) des installations sanitaires telles que des robinets et des lavabos, des toilettes et des salles de bain. Garantir l’accès à des postes destinés au lavage de mains ; mettre à disposition l’eau courante ainsi que du savon et des essuie-mains jetables, par exemple.

Ressources humaines :

  • planifier la mobilisation des enseignants, en donnant la priorité aux régions les plus touchées par la crise ;
  • envisager, au titre de mesures exceptionnelles, le déploiement en urgence d’enseignants dans des zones où le taux de mortalité au sein du corps enseignant a été particulièrement élevé pendant la crise ;
  • former les enseignants à suivre les enfants pour identifier ceux qui rencontrent des difficultés une fois de retour à l’école ;
  • apporter un soutien aux enseignants pour qu’ils puissent, à leur tour, soutenir les enfants en difficulté ;
  • démarrer des activités éducatives structurées dès que la sécurité est rétablie, afin de réduire les effets psychosociaux de la crise sur les enfants et les jeunes ;
  • garantir des repas à l’école gratuits afin d’aider au retour des enfants.

 

2.Communiquer, consulter et coordonner

Il importe de communiquer régulièrement avec les enseignants, les parents, les élèves et les communautés, en particulier au sujet des dates et des modalités de la réouverture des établissements scolaires :

  • Utiliser plusieurs canaux de communication (radio, télévision, internet, réunions au sein de la communauté, entre autres) pour informer les enseignants, les parents et les élèves des différentes mesures prises en vue de la réouverture des écoles.
  • Communiquer abondamment et en toute transparence avec toutes les parties prenantes de l’éducation. En effet, les parents pourraient se montrer réticents à renvoyer leurs enfants à l’école après la crise.
  • Faire appel aux responsables locaux, aux chefs des communautés et aux parents pour communiquer des informations exactes sur la relance du système scolaire.
  • Rectifier les désinformations qui circulent et dissiper les doutes ou les craintes du public. 

 

3.Examiner et évaluer les besoins des élèves en matière d’apprentissage

À la réouverture des établissements scolaires après une période de fermeture, il est souhaitable que les responsables de l’éducation envisagent l’adoption d’une stratégie d’apprentissage flexible (en anglais). On trouvera ici des propositions sur la manière de procéder :

  • adapter le calendrier scolaire et le calendrier des examens de manière à tenir compte du temps d’enseignement ;
  • envisager de raccourcir l’année (voire les années) scolaires(s) et de suivre un cursus accéléré axé sur les matières fondamentales ;
  • commencer à prévoir des stratégies d’apprentissage accéléré (par exemple, un programme condensé axé sur les matières fondamentales), à élaborer des politiques et des programmes (en anglais), à leur trouver des financements et à garantir que des ressources humaines et techniques soient disponibles.
  • Prévoir des cours du soir spéciaux (obligatoires ou à l’intention de certains groupes choisis) de manière que les élèves puissent rattraper leur retard sur les matières fondamentales.

 

A télécharger

PDF iconDownload planifierleretouralecole_covid19_fiche_pratique.pdf (253.3 Ko)

FichierDownload references_covid_19_fiches_pratiques_iipe.docx (21.76 Ko)