Les participants au séminaire représentant
l'Université de Yaoundé II, l’IPAGU, l'AUF et l'IIPE

Réforme de la gouvernance dans l'enseignement supérieur

Lancement d'un nouveau projet en Afrique francophone

L'IIPE vient de lancer une nouvelle phase du projet de recherche sur « le rôle des politiques publiques et des réformes de gouvernance  dans l’enseignement supérieur » en Afrique francophone. Lors d’un séminaire organisé à Yaoundé, au Cameroun, les 6 et 7 Octobre 2011, le Burkina Faso, le Cameroun, le Maroc et le Sénégal – qui ont tous effectué des réformes de gouvernance majeure depuis 2000 – ont décidé de prendre part à cette recherche qui s’intéressera aux niveaux national et institutionnel.

Les réformes de la gouvernance dans l'enseignement supérieur varient d'un pays à l'autre. Certains suivent la tendance générale : « autonomie accrue et renforcement de la responsabilisation », tandis que d'autres se concentrent sur les structures de gouvernance nationales et institutionnelles. Ainsi, dans les quatre pays impliqués, les conseils d'administration sont plus souvent composés de membres externes (autorités locales, secteur privé) afin de renforcer les liens entre les universités et leur environnement socio-économique.

La situation dans ces pays crée une combinaison intéressante de contextes : on retrouve des systèmes qui sont à la fois plus intégrés au marché mais où l’État prend un rôle prépondérant en matière de planification et de régulation des systèmes d’enseignement supérieur. L’étude portera donc sur les effets des réformes de gouvernance dans des contextes variés tant au niveau des systèmes politiques que dans les secteurs de l'enseignement supérieur.

Le séminaire de recherche a été organisé conjointement avec l'Institut panafricain pour la gouvernance universitaire (IPAGU), et une initiative commune de l'Agence universitaire de la Francophonie et de l'Association of Commonwealth of Universities.

La recherche s'appuie sur des travaux antérieurs menés par l'IIPE dans le domaine de la gouvernance et de la gestion, et en particulier sur ses récents travaux sur la réforme de la gouvernance dans l'enseignement supérieur en Asie.