Haïti : un ancien diplômé de l’IIPE devient ministre de l’Éducation

Une récente nomination… parmi d’autres

L’IIPE se réjouit de la récente nomination de Vanneur Pierre, diplômé de la promotion 2009/10 du Programme de formation approfondie (PFA) de l’IIPE, au poste de ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle de la République d'Haïti. M. Pierre a choisi comme Directeur général du ministère, M. Levelt Charles, lui-même ancien participant du PFA. En réponse à la lettre de félicitations de l’IIPE adressée au nouveau ministre et à son équipe, M. Pierre a répondu : « Merci pour vos encouragements. La tâche n’est pas aisée, mais en tant que membre de la grande famille que forme l’IIPE - qui m’a inculqué la culture du résultat et de la performance - et avec le soutien de tous, dont l’IIPE, j’y parviendrai. »

C’est également avec grand plaisir que nous avons reçu des nouvelles d’autres anciens stagiaires de l’IIPE, qui nous ont fait part de leur évolution de carrière.

Sidonia Hodge Lacorbinière, de Saint-Martin (partie néerlandaise), diplômée du PFA en juin dernier, a pris la tête du Département de l’éducation au ministère de l’Éducation, de la Culture, des Sports et de la Jeunesse. « Cette nouvelle tâche qui m’est confiée est l’opportunité de mettre à profit les compétences et le savoir acquis au sein de l’IIPE pour relever les défis éducatifs auxquels Saint-Martin fait face », nous écrit-elle.

Yaw Afari Ankomah, originaire du Ghana, diplômé du PFA en 2005 et qui a coordonné dans son pays le programme de formation à distance de l’IIPE sur la plannification du secteur de l’éducation en 2009/10, est devenu Maitre de conférence à l’Université de Cape Coast, où il a également été nommé vice-doyen de la Faculté d’éducation et directeur de l’Institut pour la plannification et l’administration de l’éducation (IEPA). « Mes remerciements les plus sincères à toute l’équipe de l’IIPE, pour le rôle que vous avez joué et jouez encore aujourd’hui dans ma formation et ma carrière, écrit-il. Ma nomination au poste de directeur de l’IEPA permettra à l’avenir, j’en suis convaincu, d’approfondir encore la collaboration entre l’IIPE et l’IEPA. Je souhaite faire de l’IEPA un « IIPE local » qui servirait les intérêts du Ghana et, éventuellement, de la sous-région qui l’entoure. »

L’IIPE est fier de ses anciens stagiaires. Ces nouvelles de leurs récents succès démontrent les atouts certains et reconnus qu’acquièrent les participants aux programmes de formation de l’Institut.

LIENS :