5 raisons d’investir dans le niveau intermédiaire pour améliorer l'enseignement et l'apprentissage

04 Octobre 2022

head_of_the_school_-_himlesh_singh_teacher_development_coordinator_mrs._deepa.jpg

©Himlesh Singh
À Delhi, enseignants mentors et coordinateurs du développement des enseignants partagent et montrent par l'exemple les bonnes pratiques pédagogiques, observent les enseignants, les conseillent et leur font des retours.

On dit souvent que les enseignants sont au cœur de l'éducation. Cela dit, lorsqu'il s'agit d'améliorer pratiques des enseignants et résultats d’apprentissage, les personnes en charge de la planification ou de la décision se penchent de plus en plus sur les rôles à un autre niveau du système éducatif : le niveau intermédiaire.

Travaillant entre l'école et le niveau central, ces personnels peuvent jouer un rôle précieux en changeant la façon dont les choses se passent en classe. Pas dans une seule classe, mais dans l'ensemble des classes qui composent le système éducatif. En effet, la ou le responsable de niveau intermédiaire agit comme un lien unique entre décideurs et enseignants, contribuant ainsi à un système d'apprentissage complet fondé sur la collaboration et la confiance.

Plus précisément, les leaders du niveau intermédiaire - qui occupent souvent des fonctions au niveau du district ou de la région ou qui travaillent dans plusieurs écoles - peuvent partager leurs connaissances sur les meilleures pratiques, faire circuler les innovations dans les salles de classe et dispenser les indispensables orientations pédagogiques aux professionnels au niveau des écoles. Ces personnes comprennent également les problèmes réels auxquels sont confrontés de nombreux enseignants et, grâce à leur accès au niveau central, elles peuvent aller au-delà du soutien apporté à des classes ou à des écoles afin de favoriser la transformation de l'ensemble du système.

Historiquement, les réformes politiques mondiales ont adopté une approche plus descendante, se concentrant davantage sur le niveau de l'école comme lieu où les réformes nationales sont finalement mises en œuvre. Les systèmes éducatifs d'aujourd'hui ne peuvent plus se permettre de négliger le niveau intermédiaire au moment où ceux-ci cherchent à reconceptualiser le développement professionnel et à soutenir les enseignants pour améliorer les apprentissages.

Sur la base de nos recherches avec Education Development Trust, voici cinq raisons pour lesquelles il est important d’investir davantage dans le niveau intermédiaire.

1. Le niveau intermédiaire peut accroître la motivation et le professionnalisme

L'efficacité des enseignants relève de nombreux facteurs. L’un des aspects qui n'est pas suffisamment pris en compte est le niveau de soutien professionnel dont ils bénéficient et comment ils collaborent entre eux. L'échelon intermédiaire peut être le fer de lance d'initiatives qui engagent directement directions d'école et enseignants, contribuant ainsi à favoriser une plus grande collaboration. Cela peut faire évoluer positivement la culture professionnelle en améliorant la motivation et en permettant aux enseignants de se sentir plus à l'aise pour essayer de nouvelles stratégies ou méthodes d'enseignement.

« Avant, je travaillais seul plutôt qu’avec les autres. Maintenant j'apprécie de travailler avec d'autres personnes. »
- Leader local d'apprentissage au Rwanda

Credits: 
©Education Development Trust

Légende :
Au Rwanda, les plus performants des directeurs d'école sont formés à devenir des leaders nationaux et locaux de l'apprentissage. Ils réunissent des communautés d'apprentissage professionnel de chefs d'établissement et les aident à résoudre les problèmes qu'ils rencontrent.

2. L'échelon intermédiaire peut cultiver un système d'apprentissage

Au cours des dernières décennies, de nombreuses réformes du secteur public se sont concentrées sur des solutions techniques et un contrôle de gestion au plus près. Pourtant, les réformes réussies sont souvent associées à une modification des pratiques professionnelles au quotidien, ce à quoi l'échelon intermédiaire peut apporter une aide précieuse. Des rôles de leadership pédagogique bien conçus peuvent garantir un solide développement professionnel pour celles et ceux qui sont en classe, face aux élèves. Cette approche crée des espaces de responsabilisation où les problèmes peuvent être résolus collectivement. De plus, elle renforce la capacité à y faire face au fil du temps.

« Avant, nous nous plaignions continuellement que ceci ou cela n'arrivait pas. Nous n’évoquions que les problèmes. Maintenant, nous réfléchissons ensemble pour voir comment les résoudre. »
-Coordinateur du développement des enseignants à Delhi

3. Le niveau intermédiaire a un effet multiplicateur et ne nécessite pas de changements complexes du système

Étant donné que le niveau intermédiaire existe déjà - et est budgétisé - dans presque tous les pays, le renforcement de ce niveau du système ne nécessite pas de changements considérables. Il peut s'agir simplement de recentrer le rôle d'un poste ou de trouver un meilleur équilibre entre soutien et responsabilisation pour avoir un impact fort sur la culture et le professionnalisme d'un système. Les leaders pédagogiques à l'échelon intermédiaire, qui travaillent avec un grand nombre d'enseignants et d'écoles, ont un effet multiplicateur. Le renforcement des rôles de l'échelon intermédiaire offre ainsi un grand potentiel pour améliorer l'enseignement et les résultats d'apprentissage de manière efficace.

4. Le niveau intermédiaire peut équilibrer les mesures de responsabilisation

L'alignement et l'orientation auxquels participe l'échelon intermédiaire autour d'un sens commun de l'objectif peuvent contribuer à contrebalancer la tendance à se concentrer excessivement sur la responsabilisation. Des routines de responsabilisation trop axées sur la conformité peuvent entraver le professionnalisme des enseignants et des directions d'établissement. Les leaders pédagogiques de l'échelon intermédiaire peuvent contribuer à contrebalancer cette dépendance excessive à l'égard de la responsabilisation et à redéfinir les priorités en matière d'apprentissage en donnant plus de pouvoir aux enseignants pour résoudre les problèmes à travers la collaboration et bénéficier d’opportunités de développement professionnel.

« Nous apportons des solutions, pas des décisions. »
-Leader du système, Pays de Galles

5. Le niveau intermédiaire peut contribuer à combler le fossé entre théorie et pratique

Les leaders du niveau intermédiaire peuvent s'assurer que les expériences et les suggestions du terrain arrivent jusqu’aux décideurs politiques. En tant que porte-parole de la profession enseignante, ils peuvent traduire la politique en orientations concrètes sur ce qui doit se passer au niveau de l'école et s'assurer que les retours des enseignants et des directions d'établissement sont entendus et pris en considération. En ce sens, le niveau intermédiaire est le ciment du système car il l'oriente vers la collaboration, l'apprentissage et les possibilités de développement professionnel pour ses membres les plus précieux : ses enseignants.

« Le niveau intermédiaire joue un rôle important dans la transmission de la politique gouvernementale vers les écoles. Les dirigeants de l'échelon intermédiaire sont les traducteurs et les interprètes des politiques, ainsi que les conseillers et les soutiens des écoles et des enseignants. »
-Un responsable de Shanghai

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023