Développer les capacités pour renforcer le système éducatif à Haïti

27 Septembre 2017

L'Institut international de planification de l'éducation de l’UNESCO (IIPE-UNESCO) et l'Union européenne ont lancé cette semaine le projet « Analyse et renforcement des capacités de planification et de pilotage du système éducatif haïtien » développé conjointement avec le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), dans le cadre d'un atelier de trois jours.

Financé par l’Union européenne à hauteur de €335,000, ce projet d'une durée de 7 mois a pour finalité de renforcer les capacités du ministère et de ses administrations déconcentrées en matière de planification et de pilotage stratégique.

L'ambassadeur de l'Union européenne, Vincent Degert, présent à cette occasion, a déclaré : « Améliorer le niveau de l'éducation passe par l'amélioration des capacités des acteurs qui opèrent au niveau institutionnel et de toute la chaine déconcentrée. Il est indispensable de renforcer en amont les compétences des cadres du ministère et de les encadrer au niveau technique si l'on veut avoir un système plus performant ».

« Nous sommes impatients de voir les améliorations concrètes que ce projet apportera au système éducatif haïtien. La formation individuelle des planificateurs et les efforts plus larges de développement des capacités au niveau institutionnel vont de pair et se renforcent mutuellement. L'IIPE est fier d'être un partenaire dans ce projet et nous espérons qu'il renforcera les fondations sur lesquelles chaque enfant haïtien exercera son droit à l'éducation, » estime la directrice de l'IIPE, Suzanne Grant Lewis.

Haïti a déployé beaucoup d’efforts pour renforcer l’ensemble du secteur éducatif en termes d’accès et de qualité, mais la plupart des objectifs du Plan opérationnel 2010-2015 sont loin d’être atteints. En effet, bien que le taux net de fréquentation scolaire au niveau du primaire ait augmenté de 50% à 84% entre 2005 et 2012, le taux de transition au niveau secondaire reste un défi majeur.

Ce projet est conçu autour de trois composantes principales :

  1. l’analyse des capacités individuelles et institutionnelles pour guider les futures interventions de renforcement des capacités « planification et pilotage » du système éducatif,
  2. le développement d’une orientation stratégique de renforcement des capacités, qui sera une contribution directe au futur plan éducatif du pays,
  3. le développement des capacités professionnelles pour le personnel du MENFP afin que le ministère puisse se reposer sur ces propres planificateurs pour gérer la planification et le pilotage du système éducatif.

Dans son ensemble, ces composantes permettront de renforcer la capacité du ministère à mieux planifier son travail et à travailler de façon plus stratégique. 

Le MENFP redéfinit aujourd’hui ses axes prioritaires et cherche à analyser ses besoins en ressources humaines pour mettre des équipes compétentes face aux enjeux éducatifs du pays, assurer le bon fonctionnement de l’administration de l’éducation, et garantir que toutes les écoles puissent accueillir et enseigner aux enfants. Or, 85% des établissements scolaires à Haïti sont non-publics et 70% d’entre eux ne sont pas accrédités par le MENFP.

IIPE-UNESCO

Le 27 Septembre, sept fonctionnaires du ministère ont terminé une formation qui les mènera à rejoindre, à Paris en janvier 2018, une trentaine de planificateurs venant de tous les continents pour suivre la formation approfondie de l’IIPE en gestion et planification de l’éducation. La deuxième activité majeure du projet permettra de réaliser un diagnostic des capacités individuelles, organisationnelles et institutionnelles en planification et pilotage du système éducatif et contribuera au futur plan sectoriel décennal.

 

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023