Données, changement climatique et inclusion des réfugiés : comment nous protégeons l’éducation

10 Juin 2024

shutterstock_1885523602.jpg

David Huamani Bedoya/Shutterstock.com

Les crises et les catastrophes peuvent survenir n’importe où dans le monde, mais partout, l’éducation est un droit pouvant sauver et maintenir en vie. Découvrez nos nouvelles brochures décrivant notre offre aux pays pour préserver l’éducation.

Quels sont les enjeux ? 

Le changement climatique, les risques naturels, les conflits armés et les urgences sanitaires ne sont pas des incidents isolés, mais des défis récurrents qui requièrent une attention urgente. Ils exercent également une pression immense sur les systèmes éducatifs, mettant en péril le droit fondamental à une éducation de qualité de millions d'apprenants dans le monde.

224 millions d’enfants d’âge scolaire sont touchés par des crises dans le monde
7 millions de réfugiés d’âge scolaire dans le monde sont privés de leur droit à l’éducation
1 milliard d'enfants sont extrêmement vulnérables aux effets du changement climatique 

Quelle est la solution ?

L'approche de l'IIPE en matière de planification de l'éducation adaptée aux crises favorise l'égalité d'accès à une éducation de qualité à tous les niveaux, y compris pour les réfugiés et les personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays. 

Développée depuis plus de vingt ans, cette approche consiste à identifier et à analyser les risques de diverses crises et leurs impacts potentiels sur l'éducation. L'objectif est de protéger les apprentissages, même dans les situations de crise, de surmonter les schémas d'inégalité et d'exclusion dans l'éducation et d'aider les systèmes éducatifs à prévenir les risques, à s'y préparer et à y répondre. 

La planification de l'éducation adaptée aux cris a également un bon rapport coût-efficacité car elle permet d’assurer des investissements importants dans l’éducation, notamment dans les infrastructures, les équipements et les fournitures. Sur le long terme, elle renforce aussi la résilience des systèmes éducatifs et des communautés pour surmonter les défis et les risques auxquels des millions d'apprenants et d'établissements d'enseignement continuent d'être confrontés chaque jour. 

Notre offre aux pays

Guidé par les besoins des pays, l’IIPE travaille avec eux pour renforcer les capacités nationales à rendre les communautés d'apprentissage plus résilientes et mieux préparées, aux risques connus comme inattendus. Notre offre aux pays se concentre sur trois domaines clés :

  1. Les données et les informations sur les crises
  2. La planification de l’éducation résiliente face au changement climatique 
  3. L’inclusion des réfugiés et des populations déplacées de force dans l'éducation
Accéder à des données et des informations sur les crises, les analyser et les utiliser pour la planification et le suivi de l’éducation.Intégrer des mesures d’adaptation au changement climatique et de durabilité environnementale à tous les stades du cycle de la planification de l’éducation.Préparer et gérer l’inclusion des réfugiés et des populations déplacées de force dans les systèmes éducatifs nationaux.

Zoom sur : le Soudan du Sud passe à l’action

Lutter contre les risques climatiques qui affectent l’éducation

Le Soudan du Sud est l’un des pays les plus vulnérables au climat dans le monde. L’impact sur l’éducation se traduit par des fermetures d'écoles à cause des inondations, ou par des conséquences plus larges telles que l’insécurité alimentaire, les migrations forcées, le travail des enfants et les mariages d'enfants.

Que fait le ministère ?

Le Ministère de l’Éducation nationale (MOGEI) a intégré des mesures environnementales et d'adaptation au climat dans son plan sectoriel d'éducation, comme des plans d'urgence aux niveaux national et régional, basés sur les risques locaux, pour assurer la continuité de l'apprentissage. 

Des efforts visant à renforcer la coordination entre les ministères concernés sont également en cours. Par exemple, des fonctionnaires du MOGEI ont collaboré avec des représentants des ministères de l’Environnement et des Forêts et des Affaires humanitaires pour s'assurer que le système éducatif puisse anticiper les problèmes avant qu’ils ne surviennent.

Regardez cette courte vidéo pour en savoir plus sur la planification de l'éducation adaptée aux crises