L’assurance qualité de l'enseignement supérieur dans un monde qui change

24 Juin 2021

De l'évolution des besoins du marché du travail à la transition de l’apprentissage en ligne au début de la pandémie de COVID-19, les établissements d'enseignement supérieur sont contraints de suivre un environnement en pleine mutation. Il en va de même pour leurs systèmes d'assurance qualité externe (AQE), qui doivent également innover et adapter leurs pratiques pour rester pertinents et utiles dans un secteur de l'enseignement supérieur en pleine expansion.

Dans son nouveau livre, A New Generation of External Quality Assurance disponible en anglais, l’IIPE explore comment l'assurance qualité externe a évolué depuis qu'elle est devenue un élément important des réformes du supérieur dans le monde. Au début des années 2000, un modèle mondial d'assurance qualité a émergé grâce à la coopération des réseaux régionaux et internationaux d'agences d'assurance qualité. L'établissement de normes et de critères de qualité prédéfinis pour les auto-évaluations - et les examens par les pairs des programmes d'études et des établissements - est devenu le modèle mondial de l'AQE.

Cependant, les critiques de ce modèle ont augmenté avec le temps et ont conduit à des innovations dans l'assurance qualité externe, expliquent les auteures. « Le modèle mondial était de plus en plus perçu comme bureaucratique, lourd, coûteux et avec des avantages incertains en matière d'amélioration de la qualité », argumente la co-auteure Stamenka Uvalić-Trumbić, ancienne cheffe de section pour l'enseignement supérieur à l'UNESCO. « Avec ce livre, nous avons voulu recueillir les nouvelles tendances de la décennie qui répondent à ces critiques ».

Une approche internationale

De l'Australie au Brésil et à l'Égypte, en passant par l'Europe, jusqu’à l'Inde et au-delà, les auteures ont documenté les approches émergentes de l’AQE à travers six thèmes principaux . En mettant ces tendances au premier plan, le livre ajoute une nouvelle valeur aux discussions sur la façon dont l’AQE devrait évoluer à l'échelle internationale pour rester pertinente et répondre aux défis et critiques de longue date.

« À une époque où tout ce qui nous entoure et tout ce qui fait partie de nos vies est remis en question, où tous les niveaux de nos systèmes éducatifs sont perturbés, ce livre se présente comme un excellent ajout pour combler une lacune dans le domaine de l'assurance qualité. Il offre une variété d’approches distinctes et innovantes en matière d'assurance qualité et d'accréditation de l'enseignement supérieur. »

 

- Dr Youhansen Y. Eid, Président de l'Autorité nationale pour l'assurance qualité et l'accréditation de l'éducation, Égypte.  

Un thème important du livre est la façon de maintenir l'assurance qualité au fil du temps. « Lorsque les mêmes processus sont répétés encore et encore, les gains de l’AQE diminuent », déclare Michaela Martin, co-auteure, responsable par intérim de la recherche et du développement de l'IIPE. « Par conséquent, il est important que l'assurance qualité se concentre sur de nouveaux problèmes et adopte de nouveaux modes de fonctionnement ». Cela a été le cas notamment lorsque l’assurance qualité a adopté une approche plus légère ou basée sur les risques afin de réduire le nombre d'examens externes et mieux faire face à des systèmes d'enseignement supérieur en pleine expansion. Et, alors que les institutions individuelles s'efforcent d'acquérir une plus grande autonomie, les agences d'assurance qualité externes ont également assumé un rôle plus important dans l'évaluation et le soutien de l'assurance qualité interne dans les institutions.

Priorité à l'apprentissage des étudiants

Un autre nouvel axe de développement est l’accent mis sur la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage, l'utilisation d'une approche centrée sur les étudiants et la priorité donnée aux résultats d'apprentissage. Renforcée par les cadres nationaux de certification, cette approche a pour but de mesurer et d’évaluer l'apprentissage et l'enseignement à l'aide de divers paramètres qualitatifs et quantitatifs. Plus généralement, les objectifs de développement durable ont souligné l'importance d'utiliser l'assurance qualité pour faire progresser l'inclusion, l'équité et l'apprentissage tout au long de la vie au sein du secteur ; que cela se reflète dans l'assurance qualité est nouveau.

Les auteures explorent également les tendances entourant le développement rapide des micro-accréditations et les moyens d'assurer la qualité de la formation ouverte et à distance (FOAD)  , tels que les cours en ligne ouverts et massifs (MOOC). « Ce n'est vraisemblablement pas une mode éphémère, des approches plus systématiques de la micro-accréditation sont en cours de développement, ce qui soulève à son tour la question de procédures d'assurance qualité plus pertinentes et adaptées », expliquent-elles. Cela implique de rechercher des moyens pour transformer les micro-accréditations en unités empilables qui pourraient finalement devenir des qualifications complètes dont la qualité serait garantie.

En 2019, le consortium européen MOOC a lancé le Common Microcredential Framework. L'un de ses avantages est que les micro-diplômes peuvent être reconnus entre différents établissements d'enseignement supérieur, ce qui permet aux apprenants de passer d'un établissement à l'autre et de progresser vers une qualification plus large, telle qu'un bachelor ou une maîtrise.

En ce qui concerne l'apprentissage en ligne, il est désormais largement reconnu qu’avoir des processus externes d'assurance qualité différents pour l'enseignement supérieur traditionnel et la FOAD n’est pas approprié. Par exemple, aux Émirats arabes unis, la Commission d'accréditation académique (Commission for Academic Accreditation) avait auparavant des normes différentes destinées à l'apprentissage en ligne. Désormais, les critères des normes d'apprentissage en ligne sont imbriqués dans les normes d'enseignement présentiel. En Inde, environ 15 % des universités seront bientôt en mesure de proposer des programmes d'études existants exclusivement en ligne pour des programmes qui ne sont pas dans des disciplines nécessitant des cours en laboratoire ou d'autres formes d'études pratiques.

Améliorer l'efficacité de l'AQE

La dimension numérique de la formation en ligne est également source de processus d'assurance qualité. Le livre explore les nouvelles tendances dans ce domaine, y compris la soumission en ligne de rapports d'auto-évaluation pour réduire la charge de documentation. Alors que ceux-ci étaient en place avant la pandémie de COVID-19, les auteures affirment que des modèles plus mixtes d'assurance qualité deviendront probablement des fonctionnalités permanentes afin de réduire les coûts et d’améliorer l'efficacité.

En Égypte, l'Autorité nationale pour l'assurance qualité et l'accréditation de l'éducation a introduit un nouveau système de candidatures électroniques facile d’utilisation qui augmentera l'efficacité du processus d'accréditation. Bien qu'il a fallu créer un système de sauvegarde et de sécurité solide, les avantages sont considérables. Le nouveau système a facilité le travail d'assurance qualité, réduit la paperasse et produit des résultats plus fiables.

Perspectives

Enfin, les auteures concluent par un avertissement. À mesure que les marchés du travail continuent d'évoluer, l'assurance qualité évoluera elle aussi. La numérisation et la robotisation en cours affecteront à la fois la demande de compétences et l'offre de qualifications. De nouveaux profils de compétences vont émerger et certains emplois vont soit prendre de nouvelles formes, soit disparaître complètement. Par conséquent, écrivent-elles, « pour que les qualifications restent pertinentes, leur qualité doit être digne de confiance et l'assurance qualité doit s'adapter à l'évolution rapide du marché du travail ».

 « Au cours des prochaines années, ce livre sera, je pense, un atout pour les établissements d'enseignement supérieur et les agences d'assurance qualité pour faire face aux inévitables transformations et défis de l'écosystème de l'enseignement supérieur. »

- Dr. Youhansen Y. Eid.

 

6 thèmes clés pour innover en matière d'assurance qualité :

  • Un accent renouvelé sur la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage
  • L’assurance qualité dans l'enseignement ouvert et à distance
  • L’assurance qualité à l’heure de l'internationalisation
  • Impact et engagement sociétaux
  • Renforcer la gestion des établissements d'enseignement supérieur par l’assurance qualité
  • Améliorer l'efficacité et le rapport coût-efficacité de l’assurance qualité externe
Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023