Les besoins de la jeunesse

Une plus grande participation des jeunes aux processus nationaux de développement et de planification, ainsi que la prise en compte de leurs besoins en matière d’éducation et d’emploi dans ces processus, sont des étapes importantes pour faire de l’explosion démographique des jeunes un dividende démographique.

La nécessité d’associer les jeunes, hommes et femmes, au développement national, en particulier dans les régions du monde où les jeunes sont la ressource la plus abondante du pays, commence à faire son chemin dans les esprits. La présence d’une énergie jeune et abondante dans les économies émergentes et en développement est indiscutable. Mais cet atout ne trouvera jamais sa concrétisation si on ne donne pas les moyens à cette jeunesse d’accéder à des emplois et à des moyens de subsistance décents. Le nombre croissant de personnes qui ne sont ni à l’école, ni au travail ni en formation est un sujet de préoccupation pour de nombreux pays.

Il y a fort à parier que l’accès limité à des possibilités d’apprendre combiné au manque d’emplois restera une source de troubles sociaux parmi les jeunes. De la même manière, le fait qu’ils n’aient pas leur mot à dire dans les processus politiques et décisionnels risque d’exacerber les frustrations. Il faut que les systèmes éducatifs répondent à ces défis en multipliant, pour les jeunes qui vivent dans des économies incertaines, les possibilités d’acquérir les connaissances, savoir-faire et compétences indispensables pour accéder au monde du travail. Cela suppose de faire une place aux jeunes dans les processus participatifs de planification de l’éducation.

On connaît peu d’exemples de processus participatifs d’élaboration de la politique et des programmes éducatifs où les jeunes sont considérés comme étant parties prenantes. Dans de nombreux pays, le secteur de l’éducation n’a pas suffisamment conscience de tout ce que les jeunes peuvent apporter de positif au processus, et le système éducatif n’a toujours pas de structures permettant d’associer réellement les jeunes à la conception, à la mise en œuvre et au suivi des plans et politiques éducatives.

Planifier l’éducation avec et pour les jeunes

L’IIPE s’attachera plus particulièrement à aider les ministères de l’Éducation à planifier l'éducation formelle ou non formelle et la formation à différents niveaux avec les jeunes. Cela signifie notamment travailler avec des groupes de responsables politiques, de planificateurs et de jeunes pour identifier les stratégies prometteuses, permettant un engagement réel des jeunes et une plus grande capacité des planificateurs de traduire ces stratégies en actions concrètes.

L’IIPE encouragera et aidera en outre les ministères de l’Éducation à planifier les systèmes éducatifs pour les jeunes, c’est-à-dire en tenant compte des besoins particuliers des jeunes en matière d’éducation et d’emploi dans un contexte donné.

 

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023