Planifier des parcours d'apprentissage flexibles dans l'enseignement supérieur

21 Juin 2019

_24a5447_002.jpg

Participants of the seminar at IIEP from 17 to 19 June 2019.

L'enseignement supérieur se développe rapidement dans le monde entier. A l'échelle globale, les inscriptions dans l'enseignement supérieur ont plus que doublé en moins de deux décennies, atteignant 221 millions d'étudiants en 2017. Ce nombre devrait dépasser les 590 millions d'ici 2040. 

Cette expansion a entraîné une diversification du secteur, qui se traduit non seulement par une plus grande variété d'établissements d'enseignement supérieur, de programmes d'études et de modes de formation, mais aussi par une plus grande variété d'apprenants entrant dans le système. Par conséquent, on attend de plus en plus de l'enseignement supérieur qu'il s'adapte à des exigences d'apprentissage différentes. Cela implique de proposer des parcours d'apprentissage bien articulés et flexibles qui peuvent faciliter l'obtention de bons résultats pour tous.

La nécessité d'adapter les systèmes éducatifs pour mieux soutenir des parcours d'apprentissage flexibles, dans le but de renforcer l'équité et l'apprentissage tout au long de la vie, est bien reconnue dans l'Agenda éducation 2030 et l'Objectif de développement durable 4. Les pays sont encouragés à mettre en place des systèmes éducatifs bien intégrés qui offrent des parcours d'apprentissage flexibles à tous les élèves, à travers des points d'entrée et de retour à tous les âges et à tous les niveaux d'éducation, des liens renforcés entre les structures formelles et non formelles, et la reconnaissance, validation et accréditation des connaissances, aptitudes et compétences acquises dans le cadre de l'éducation non formelle et informelle.

Cependant, il est difficile de garantir que les systèmes d'enseignement supérieur prévoient de multiples voies d'entrée et de progression adaptées aux différents types d'apprenants. Ce processus nécessite des politiques et des instruments de pilotage adéquats pour créer un environnement propice à des parcours d'apprentissage flexibles. Des stratégies de mise en œuvre bien conçues doivent aussi assurer que ces parcours se reflètent dans les pratiques des établissements d'enseignement supérieur et soient véritablement utilisés au profit des apprenants.

Lancement d'un nouveau projet de recherche sur la planification de parcours d'apprentissage flexibles

En 2018, l'IIPE a lancé le projet de recherche, SDG4: Planning for flexible learning pathways in higher education. L'objectif principal de ce projet est de produire des connaissances et de fournir des conseils politiques fondés sur des données aux ministères de l'enseignement (supérieur) dans différents contextes de développement, qui envisagent de construire ou de renforcer des parcours d'apprentissage flexibles.

Cette recherche comprend une enquête initiale internationale et huit études de cas nationales dans différentes régions qui développent ou ont développé des initiatives pour des parcours d'apprentissage flexibles. L'approche des études de cas est axée sur une analyse approfondie de la mise en œuvre des politiques nationales et de leur influence sur les pratiques institutionnelles. En outre, le but est également de recenser les mesures plus décentralisées et menées par les institutions pour la mise en place de parcours d'apprentissage flexibles dans l'enseignement supérieur.

8 pays se réunissent

Les pays et organisations partenaires sélectionnés pour le projet sont le Royaume-Uni, le Chili (Consejo Nacional de Educación), la Finlande (Finnish Education Evaluation Centre et the Finnish Institute for Educational Research), l'Inde (Centre for Policy Research in Higher Education, National University of Educational Planning Administration), la Jamaïque (The University Council of Jamaica), la Malaisie (National Higher Education Research Institute, Université Sains Malaysia), le Maroc (Université Hassan II) et l'Afrique du Sud (South African Qualifications Authority).

Du 17 au 19 juin 2019, des équipes de recherche venant de ces pays se sont réunies à l'IIPE pour discuter de la méthodologie de recherche. Les équipes seront ainsi chargées de collecter l'information, de l'analyser et de préparer les études de cas. Sous la direction et la supervision de l'IIPE, elles mettront en œuvre le plan de recherche et rédigeront les études de cas. Celles-ci feront l'objet d'une discussion lors d'une conférence internationale organisée en 2020.

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023