Pourquoi investir avec l'IIPE dans l'éducation et la formation en Afrique ?

18 Octobre 2022

case_for_investment_africa.png

©UNICEF/UNI280376/Tremeau

Les systèmes éducatifs africains sont confrontés à des défis majeurs, mais ils disposent aussi d’importantes marges de manœuvre dans leur capacité à les relever. Grâce à des approches innovantes de la planification et de la gestion de l'éducation, l'IIPE-UNESCO appuie les efforts des pays, avec le soutien des partenaires mondiaux.

Au cours de la Triennale de l'éducation de l'ADEA 2022, l'un des forums de haut niveau les plus importants d'Afrique pour le dialogue politique et le partage des connaissances, l'IIPE réaffirmera son engagement envers le continent et présentera son approche et ses priorités en matière de développement des capacités afin de renforcer la planification, la gestion et la mise en œuvre des programmes éducatifs, pour améliorer les résultats d'apprentissage et le développement des compétences sur le continent. 

« Sans une forte capacité de planification et de gestion pour de meilleurs résultats d'apprentissage des élèves et pour les compétences des jeunes, et sans une attention accrue à l'équité et au genre, atteindre la cible de l'ODD4 serait plus une fiction qu'une réalité pour la plupart des pays africains. »

Koffi Segniagbeto, Chef de bureau de l’IIPE-UNESCO Dakar

Une meilleure gestion pour un meilleur apprentissage

En Afrique subsaharienne, malgré les multiples réformes et les efforts d'investissement dans l'éducation au cours des 20 dernières années, les évaluations d'apprentissage réalisées à tous les niveaux montrent que les élèves sont loin de maîtriser les acquis de base. En réponse à cette situation, l'IIPE-UNESCO soutient les ministères de l'éducation du continent pour améliorer les acquisitions scolaires, en tant que partenaire clé des efforts mondiaux visant à trouver des solutions prometteuses pour surmonter la crise de l'apprentissage.

Les trois fonctions essentielles de l'IIPE - la coopération technique, la formation et la mobilisation et gestion des connaissances - sont axées sur l'amélioration des résultats d'apprentissage aux niveaux préprimaire, primaire et secondaire, et des compétences pour l'emploi aux niveaux secondaire et post-secondaire.

Grâce à son programme d’appui au pilotage de la qualité de l’éducation, qui a déjà été déployé dans huit pays africains, l'IIPE travaille avec les acteurs locaux pour suivre la qualité de l'enseignement, diagnostiquer les problèmes, proposer des solutions et soutenir la mise en œuvre d'une transformation durable.

Programme d’appui au pilotage de la qualité

Original dans son approche, le programme met au jour les obstacles à l'amélioration des résultats d'apprentissage par l'immersion des équipes de l'IIPE auprès des acteurs locaux pour :  

  • diagnostiquer les défis,  
  • proposer des solutions,  
  • soutenir la mise en œuvre des recommandations pour un changement durable.

Le programme a été déployé dans huit pays : Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Côte d'Ivoire, Madagascar, Niger, Sénégal et Togo.

Développement des compétences et parcours d'apprentissage flexibles

À l'heure actuelle, les mécanismes et les institutions permettant aux jeunes Africains d'acquérir des compétences sont insuffisants et ne permettent pas une transition réussie de l'école au travail.

Les jeunes représentent 60 % de la population sans emploi sur le continent, et près d'un tiers des personnes âgées de 15 à 35 ans sont sans emploi. Par ailleurs, 19 % des jeunes sont inactifs sur le marché du travail.

L’IIPE œuvre en faveur de parcours éducatifs flexibles et adaptés pour une meilleure préparation de la jeunesse aux opportunités économiques, tant sur le marché formel et qu’informel. L'assistance technique et la formation de l'Institut fournissent des outils pour intégrer les données du marché du travail dans la planification et la gestion de l'éducation.

Il s'agit notamment de comprendre les questions et les défis liés à l'enseignement technique et professionnel, en intégrant les thèmes de l'équité, de l'égalité des sexes, de l'inclusion et de la résilience dans le contenu de la formation.

Grâce à des cadres de partenariat impliquant des acteurs publics, des acteurs économiques privés et la société civile, des mécanismes sont conçus pour planifier et gérer les systèmes de développement des compétences afin qu'ils soient suffisamment réactifs à l'évolution rapide des besoins du marché du travail.

De manière transversale aux deux priorités de l’Institut, apprentissages et compétences, l'IIPE aide également les pays à concevoir et à mettre en œuvre des réformes politiques pour lutter contre les disparités entre les sexes afin d'avoir un impact à grande échelle sur l'éducation des filles.

Initiative Priorité à l’égalité

Ciblant huit pays d'Afrique subsaharienne, l'initiative Priorité à l’égalité (Gender at the Centre -GCI) a été lancée en 2019 dans le cadre du sommet du G7. Le bureau Afrique de l'IIPE assure le leadership technique de ce consortium international visant à renforcer les capacités des acteurs du système éducatif et à développer des ressources pour l'égalité des sexes dans et par l'éducation.

60 ans d'expertise au service des systèmes d'éducation et de formation

L'IIPE est l'une des principales organisations axées sur l'éducation et la formation en Afrique. L’institut offre :

  1. Une expertise technique inégalée en matière d'analyse, de planification et de gestion.
  2. Une formation efficace ancrée dans l'expérience pratique pour renforcer les capacités des acteurs du secteur de l'éducation.
  3. Des relations et un engagement de longue date avec les ministères de l'éducation et de la formation.
  4. Une mobilisation et une gestion rigoureuse des connaissances


« Les taux de scolarisation à l'école primaire en Afrique ont atteint les niveaux les plus élevés jamais enregistrés. Cependant, nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers car neuf enfants sur dix ne savent pas lire avec une compréhension de base à l'âge de 10 ans. L'IIPE-UNESCO redouble aujourd'hui ses efforts, à travers le continent, et recherche de nouveaux partenariats, afin de garantir non seulement l'accès à l'éducation, mais aussi l'apprentissage tout au long de la vie pour tous. »

Jordan Naidoo, Directeur par intérim de l’IIEP-UNESCO

Comment soutenir notre travail ?

L'IIPE comprend les contextes et les besoins des différents pays et a fait ses preuves en matière de développement des capacités pour améliorer la planification et la gestion de l'éducation et de la formation. Notre récente publication « The case for investment in African education and training systems » est un appel à l'action pour faire de l'éducation de qualité et équitable un droit humain et un bien commun en Afrique.

Les partenaires de l'IIPE peuvent apporter leur soutien sous différentes modalités :

  • Financement de base (Core funding) qui permet à l'IIPE de s'adapter aux contextes spécifiques en aidant les systèmes éducatifs du continent. Ce financement non affecté permet également à l'IIPE de travailler sur l'ensemble de ses priorités en Afrique pour un changement durable dans l'éducation.
  • Des programmes nationaux qui permettent une utilisation plus ciblée de l'aide dans le cadre de programmes conçus en collaboration avec les bailleurs de fonds et les partenaires nationaux.
  • Des programmes régionaux pluriannuels pour des activités thématiques qui peuvent s'étendre à plusieurs pays afin de mettre en œuvre des stratégies éducatives au-delà des frontières.

Fort de soixante ans d’expérience, l'Institut aide les pays à concevoir, planifier et améliorer les systèmes éducatifs ; le bureau de Dakar fournit quant à lui depuis 20 ans une expertise et un soutien basé en Afrique.

L’expertise international de l'IIPE permet au bureau de Dakar de proposer des formations en plusieurs langues afin de mieux servir les pays hispanophones et lusophones d'Afrique.

Au cours des quatre dernières années, l'IIPE a entrepris 49 projets de coopération technique dans 26 pays d'Afrique francophone, anglophone et lusophone. À l'horizon 2030 et au-delà, l'IIPE restera attaché au continent et à la transformation de l'éducation pour un avenir équitable, durable et prometteur, pour toutes et tous.

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023