Renforcer les liens entre décideurs politiques et enseignants au Pays de Galles

29 Septembre 2020

shutterstock_1563230521_wales.jpg

Wozzie / Shutterstock.com
Une ancienne école utilisé comme centre éducatif en plein air, à Aberllefenni, Gwynedd, Pays de Galle, Royaume-Uni.

Les valeurs fondamentales de l'enseignement ne changent jamais. Pourtant, les méthodes d'enseignement et le soutien apporté aux enseignants dans leur mission sont en constante évolution. Dans le cadre d'un projet de recherche conjoint, l'IIPE-UNESCO et Education Development Trust (EdDevTrust) étudient un programme de développement professionnel pour les chefs d'établissement au Pays de Galles, au Royaume-Uni. Ce programme donne une nouvelle voix à la profession, et vise à créer des ponts entre l'élaboration des politiques et ce qu’il se passe dans la salle de classe. 

Depuis 2018, les directeurs d'école du Pays de Galles peuvent postuler pour devenir associés à l’Académie Nationale du Leadership en Education (National Academy for Education Leadership - NAEL). L'idée est de permettre à des directeurs d'école chevronnés de s’améliorer dans leurs fonctions mais aussi d’avoir un impact sur le système éducatif dans son ensemble. En les plaçant entre la politique et la pratique, les associés sont en mesure de parler avec "le gouvernement et les experts en tant que porte-paroles des directeurs d’école en exercice". 

Bien que le rôle d’associé soit plutôt flexible - les chefs d'établissement ont beaucoup d'autonomie pour exercer leur propre rôle d’associé- ce programme de développement professionnel de trois ans comprend des séminaires avec des experts en éducation, un coaching individuel, l'accès à une communauté de pratique et la participation à un projet politique nourri par la recherche, appelé "Commission". Le programme est conçu pour que les associés renforcent leur confiance en eux en agissant comme ambassadeurs de l'Académie, faisant ainsi évoluer le rôle de leader éducatif à l’échelle nationale du Pays de Galles. A l’heure actuelle, le programme compte trois cohortes et une trentaine de directeurs d'école, donnant ainsi naissance à une nouvelle génération de chefs d'établissement. 

Voici trois enseignements à retenir : 

Favoriser la confiance et la collaboration

Le renforcement de la collaboration au niveau des école apparait comme l'un des premiers avantages de ce programme au Pays de Galles. "Les participants constatent un changement de mentalité en faveur de la collaboration et de la confiance. Grâce à leur exposition à la recherche et aux expériences de leurs pairs, les associés ont gagné en ouverture d'esprit", explique Chloé Chimier, chercheuse à l'IIPE-UNESCO. Ils apportent dans leur école une culture du questionnement collectif, en essayant de trouver des solutions aux problèmes de manière collaborative, ainsi que d'encourager l'amélioration continue en impliquant toute la communauté scolaire et en particulier en donnant la parole aux enseignants".

"Nous avons cessé de nous dire 'Ah oui, mais ça ne marcherait pas dans mon école'. Il y a une volonté commune d’agir pour le bénéfice de tous, quelle que soit votre contexte", a déclaré un directeur d'école.

Les directeurs d’école sont également davantage impliqués au-delà de leurs propres écoles et développent un sens de la responsabilité collective au sein des regroupements scolaires (clusters )- une avancée majeure alors que les écoles situées dans le même voisinage sont souvent en concurrence. "Nous avons cessé de nous dire "Ah oui, mais ça ne marcherait pas dans mon école".  Il y a une volonté commune d’agir pour le bénéfice de tous, quelle que soit votre contexte", a déclaré un directeur d'école dans un entretien accordé à l'IIPE-UNESCO et à EdDevTrust dans le cadre de la recherche. 

Promouvoir la voix de la profession 

Les politiques publiques ont de nombreuses implications pour l'enseignement, mais il y a souvent un décalage entre ce qui se passe dans les écoles et ce qui est discuté au sein du gouvernement. L'Académie des associés au Pays de Galles est un exemple intéressant de pratique pour combler cet écart : les directeurs d'école peuvent accéder aux décideurs politiques tout en restant en lien étroit avec les enseignants. "Nous pouvons faire entendre la voix de notre profession et de nos collègues dans la prise de décision au sein du système (…), ce qui influence vraiment les choses", explique une personne interrogée.

Le programme des associés a été créé à un moment opportun : il est issu d'une réforme intense du système éducatif du Pays de Galles en cours depuis une dizaine d’années. "Certains enseignants ont peur de ces changements. Les chefs d'établissement peuvent "traduire" les changements de politique de manière à ce qu'ils soient plus digestes pour les enseignants pour les mettre en œuvre et expérimenter dans les écoles. Cela permet d’atténuer l'anxiété et d’amener les autres éducateurs à faire confiance au processus de réforme", explique Ella Page, chargée de recherche chez EdDevTrust. En conséquence, les associés jouent un rôle important dans la réussite de la mise en œuvre de la réforme de l'éducation, et notamment d'une révision majeure du programme scolaire. 

"L'idée de donner la parole aux directeurs d'école et un accès à la prise de décision est très intéressante. Il n'est pas très fréquent que les décideurs politiques dialoguent avec les praticiens". Chloé Chimier, chercheuse à l'IIPE-UNESCO.

Faciliter l’essor des rôles de leadership au ‘niveau intermédiaire’

Comment la communauté éducative mondiale peut-elle se détacher de l'image typique de l'enseignant isolé dans la salle de classe ? L'IIPE-UNESCO travaille actuellement avec Education Development Trust sur les bonnes pratiques pour soutenir les enseignants et encourager le développement professionnel au profit de l'ensemble du système éducatif. La recherche se penche en particulier sur une nouvelle tendance intéressante: l'augmentation du nombre de praticiens experts promus à des rôles de leadership au "niveau intermédiaire" - ou au niveau de l’académie ou de la circonscription - des systèmes éducatifs. Les professionnels qui occupent de tels rôles travaillent dans les écoles et les territoires pour améliorer l'enseignement et l'apprentissage, et assument généralement des fonctions telles qu’enseignant mentor, coach pédagogique et, dans le cas du Pays de Galles, directeur d'école avec une fonction de leadership au-delà de leur propre école.

"Lorsque les structures changent, les individus sont transformés", explique Barbara Tournier, chercheuse à l'IIPE-UNESCO.

Si les six programmes (Delhi, Jordanie, Kenya, Pays de Galles, Rwanda, et Shanghai) étudiés ont chacun leurs spécificités, la communauté éducative mondiale peut s'en inspirer. Au Pays de Galles, on retient que la collaboration, le développement professionnel et le dialogue au sein des écoles, entre elles et au-delà, constituent des éléments importants d’une politique éducative. 

"Lorsque les structures changent, les individus sont transformés", explique Barbara Tournier, chercheuse à l'IIPE-UNESCO. "Les structures de soutien aux enseignants devraient exister à tous les niveaux d’un système éducatif. Il faut créer une dynamique positive entre les enseignants et les structures du système éducatif".

 

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023