Un jour dans la vie de Solo, entre ses journées au ministère et sa formation en planification de l’éducation

01 Juin 2022

Partons à la rencontre d’une participante au cours en ligne de Planification du secteur de l’éducation (PSE) de l’IIPE-UNESCO. Le temps d'une journée, suivons Solo, cadre du ministère de l'Éducation de Madagascar et participante à la formation en Planification du secteur de l’éducation de l'IIPE-UNESCO. Découvrez comment elle mène ses différents projets et sa formation en parallèle.

9 heures

Solo Rakotosoa arrive à son bureau dans le quartier d’Anosy, au centre d’Antananarivo, où se trouvent la plupart des ministères de Madagascar. Cette journée d’avril 2022 promet d’être dense, avec plusieurs réunions qui se chevauchent. Il faudra aussi trouver du temps pour avancer sur les activités de la formation PSE.

10 heures

Chaque mardi matin, une réunion est organisée avec toute l’équipe de la cellule technique de coordination, la CELCO. Au sein de cette unité, Solo Rakotosoa est chargée de coordonner le plan de travail du ministère de l’Éducation nationale (MEN), du ministère de l’Emploi, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. En ce moment, Solo Rakotosoa pilote l’élaboration du rapport financier de la revue de suivi d’exécution du Plan sectoriel de l’éducation de Madagascar.

Caption: 
En réunion avec Lova RAVELOMANANA, autre collaboratrice de la CELCO, issue du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

13 heures

Rendez-vous sur la plateforme du Campus virtuel de l’IIPE-UNESCO, avec les autres collègues internationaux autour du cours sur les fondements de la planification du secteur de l’éducation. Toutes les semaines, les 40 participantes et participants issus de 21 pays différents se retrouvent en visioconférence, avec les spécialistes de l’IIPE en charge de la coordination de ce cours.

Ayant démarré en décembre 2021, la formation durera onze mois au total. Solo Rakotosoa vient de décrocher le badge de participation au second module du cours PSE. Cela signifie qu’elle a qu’elle a accompli en temps voulu toutes les activités et évaluations requises, soit 75 et 80 heures d’apprentissage entre janvier et mars dernier. Focalisé sur la question des politiques éducatives, ce second module a notamment abordé les avantages et les limites de certaines politiques d'éducation visant d'accroître l'accès équitable et inclusif à l'éducation - et à améliorer la qualité de l'éducation.

D’autres formations suivies avec l’IIPE

Ce n’est pas la première fois que Solo suit une formation avec l’IIPE-UNESCO. En 2016, elle est venue deux semaines à Paris, au siège de l’Institut, pour le cours spécialisé de « Microplanification et carte scolaire ». Dans la foulée, elle avait d’ailleurs été nommée cheffe de service de la carte scolaire au MEN. Deux ans après, elle a intégré la 12e promotion de la formation en Politiques sectorielles et gestion des systèmes éducatifs (PSGSE) de l’IIPE-Dakar, dont elle est ressortie diplômée 14 mois plus tard.

« Depuis de longues années, je souhaite devenir une experte de la planification de l’éducation : c’est un sujet très vaste, qui requiert de nombreuses connaissances » explique Solo Rakotosoa. À Madagascar, l’actuel Plan du secteur de l’éducation prendra fin d’ici fin 2023. Un nouveau Rapport d’État sur le système éducatif national (RESEN) est actuellement en cours de préparation. « Je suis confiante car ce cours de l’IIPE va me permettre de participer activement à l’analyse sectorielle et à l’élaboration du prochain Plan », ajoute-t-elle. En 2020, elle a aussi suivi avec succès la formation en planification de l’éducation sensible au genre de l’initiative Priorité à l’égalité. Elle est désormais membre de la Communauté de pratique en genre dans l’éducation qui en a découlé.

« Je suis confiante car le cours Planification du secteur de l’éducation de l’IIPE va me permettre de participer activement à l’élaboration du prochain Plan sectoriel d’éducation de Madagascar. »
Solo Rakotosoa

15 heures

Solo Rakotosoa rejoint une réunion consacrée au projet de logiciel que la CELCO souhaite faire développer, avec l’appui des assistants techniques du Fonds commun de l’Éducation. En tant que coordinatrice du plan de travail annuel, cet outil informatique lui permettra de faciliter la budgétisation du plan d’action, de suivre les objectifs et la mise en œuvre des activités, ou encore de piloter la relation avec les partenaires techniques et financiers. Sa formation en ingénierie informatique couplée à son expertise en planification et gestion de l’éducation sont précieuses pour faire avancer ce chantier.
Elle rejoint ensuite sur une réunion de préparation du sommet Transformer l’éducation prévu en septembre 2022, à l’occasion de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies.

17 heures

De retour à son bureau, Solo Rakotosoa veut prendre le temps de se pencher sur ses dossiers sur le genre. Suite à une réunion avec le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme, elle doit apporter des rectifications sur des documents et étudier le budget ‘genre’ du Plan d’action triennal 2022. Dans la foulée, elle apporte des rectifications à un projet du Safaidis-SADC, visant à trouver des réponses pour lutter contre les violences sexuelles chez les jeunes en Afrique australe.

« Solo Rakotosoa aime les challenges et s’investir dans de nouveaux projets. Sa soif de connaissance et sa proactivité pendant les formations sont des qualités que l’on ne rencontre que rarement. »
Lala RAFARAMIARISOA
Direction de la planification de l'Education, Ministère de l'Éducation Nationale, Madagascar

20 heures 30

Solo Rakotosoa profite d’être chez elle, au calme, pour réaliser les devoirs et travaux de la formation PSE. Ce soir, elle doit écrire un commentaire et réagir à la contribution de ses pairs, dans le cadre de l’unité dédiée à l’équité dans l’éducation. « J’essaie de m’organiser pour me connecter tous les jours sur la plateforme de formation, quand ma connexion Internet le permet. Le fait que la formation soit délivrée en ligne me permet de gagner beaucoup de temps », conclut-elle.

Le parcours professionnel de de Solo Rakotosoa en dix dates clés

  • 2002 – Diplômée de l’École supérieure polytechnique d’Antananarivo.
  • 2004 – Recrutée comme informaticienne à la Direction des technologies de l’information du MEN de Madagascar.
  • 2011 – Mutée au service de la carte scolaire de la Direction régionale de l’Éducation nationale de la région Diana.
  • 2013 – Nommée comme chargée d’étude au service de la carte scolaire et de la microplanification au MEN.
  • 2016 – Participation au cours spécialisé de l’IIPE « Microplanification et carte scolaire » à Paris.
  • 2017– Promue cheffe de service de la carte scolaire. Responsable du projet d’amélioration du taux de promotion des établissements.
  • 2019 – Diplômée de la 12e promotion de la formation en Politiques sectorielles et gestion des systèmes éducatifs (PSGSE) de l’IIPE-UNESCO Dakar.
  • 2018 – Nommée collaboratrice au sein de la CELCO, la cellule technique de la coordination sectorielle de l’éducation.
  • 2020 – En charge du genre et du plan d’action annuel au sein du Secrétariat général du MEN. Responsable de données sur l’insertion et réinsertion des élèves au sein de la Direction générale de l’éducation.
  • 2021 – Nommée point focal de l’Union Africaine/CIEFFA sur la question du genre. Certifiée en planification sensible au genre par l’IIPE-UNESCO Dakar et membre de la Communauté de pratique sur le genre dans l'éducation (CPGE) de l’initiative Priorité à l’égalité.
Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023