Utiliser les données d'évaluations des apprentissages pour améliorer la planification de l'éducation

14 Janvier 2019

Les données sur les apprentissages sont précieuses. "Si vous ne les utilisez pas, vous cachez un trésor", a déclaré un responsable de l'éducation du Ministère gambien de l'éducation lors d'une récente mission de recherche de l’IIPE-UNESCO.

Cependant, malgré la puissance potentielle des données sur les apprentissages, elles ne sont bien souvent pas ou trop peu utilisées. Au cours des deux dernières décennies, les évaluations nationales standardisées se sont multipliées à travers le monde. De plus en plus de pays participent également à des évaluations régionales ou internationales à grande échelle. Pourtant, les informations obtenues à partir de ces évaluations sont souvent insuffisantes pour éclairer les politiques et les plans d'éducation.


Un nouveau projet de recherche sur l’usage des données d’évaluations

Dans ce contexte, l'IIPE-UNESCO a lancé un nouveau projet de recherche sur l'utilisation des données d'évaluations des apprentissages dans le cycle de planification. Au cours des prochaines années, l'IIPE et ses partenaires, dont l'USAID, étudieront cette question dans huit pays d'Afrique subsaharienne, dont la Gambie et la Guinée où les projets pilotes sont déjà en cours. Le bureau de l'IIPE à Buenos Aires, en partenariat avec l'Institut national d'évaluation de l'éducation (INEE) au Mexique, mettra également en œuvre un projet parallèle avec la méthodologie adaptée dans les pays d'Amérique latine.


Pourquoi ces pays ?


L'IIPE a choisi la Gambie comme l'un des premiers pays en raison de ses récents investissements dans l'amélioration de son système d'évaluation des apprentissages, ainsi que de ses efforts pour mettre les données à profit. En Guinée, la recherche se déroule parallèlement à l'appui technique de l'IIPE à l'élaboration du nouveau plan sectoriel de l'éducation du pays. C'est l'occasion de voir comment les données sur les apprentissages sont utilisées dans les stratégies et les plans d'éducation.

Les missions pilotes, qui ont eu lieu en décembre 2018, comprenaient des entrevues avec un éventail d'intervenants, notamment des représentants des services de planification et d'évaluation, des bureaux régionaux et des organisations internationales et de la société civile. Les chercheurs ont également assisté à des événements qui ont rassemblé divers acteurs de l'éducation pour discuter des politiques éducatives.

Les données sur les apprentissages sont essentielles à l'élaboration de politiques pour atteindre l'ODD 4


Ce projet de recherche s’appuie sur l’idée que les évaluations des apprentissages ont beaucoup à offrir au processus de planification. Une meilleure utilisation des données est également essentielle à la réalisation du quatrième objectif de développement durable (ODD4) pour une éducation inclusive et équitable de qualité et un apprentissage tout au long de la vie pour tous. Les données sur les apprentissages jouent également un rôle dans le suivi des progrès vers la réalisation du programme Éducation 2030.

L'un des principaux objectifs du projet est d'informer les acteurs nationaux et internationaux sur les pratiques actuelles et les influences sur la manière dont les données sont utilisées. À cette fin, le projet explorera comment différents intervenants interagissent et comment leurs programmes et intérêts influencent l'utilisation des données à diverses étapes du cycle de planification. Le projet se penche également sur les héritages historiques, les cultures de planification, les ressources humaines et financières, entre autres, afin de découvrir ce qui empêche les données d'éclairer véritablement les politiques et les plans. 

Le projet produira également des recommandations politiques pour les pays participants dans le but d'améliorer l'utilisation des données sur les apprentissages dans le cycle de planification.

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023