Assurance qualité interne : un levier de changement

13 Février 2019

Les établissements d'enseignement supérieur doivent suivre le rythme de notre monde en constante mutation. Ils doivent s'adapter à l'évolution des demandes du marché du travail. En même temps, l'enseignement supérieur influence et façonne le monde en tant que producteur et diffuseur clé de nouvelles connaissances. L'enseignement supérieur doit aussi rester pertinent et respecter des normes de qualité élevées. 

Un nouvel ouvrage de l'Institut international de planification de l'éducation de l'UNESCO examine le rôle important que joue l'assurance qualité interne (AQI) pour garantir la qualité et améliorer les perspectives d'employabilité de ses diplômés. Intitulé Quality and Employability in Higher Education: Viewing Internal Quality Assurance as a Lever for Change, l'ouvrage soutient que l'AQI permet aux établissements d'identifier les domaines à améliorer et de concevoir des stratégies qui répondent aux changements nécessaires. Toutefois, les décideurs nationaux et institutionnels doivent favoriser un environnement favorable à l'AQI qui implique un large éventail d'acteurs, au sein de la communauté universitaire et au-delà. 

L'ouvrage comprend quatre chapitres qui s'inspirent des exposés du Forum politique de Xiamen 2016, organisé par l'IIPE-UNESCO en collaboration avec le Chinese Education Evaluation Centre. 

David D. Dill commence par décrire les conditions dans lesquelles l'assurance qualité - tant interne qu'externe - peut conduire à une amélioration de la qualité dans l'enseignement et l'apprentissage. Dans le chapitre deux, John Brennan explique que l'AQI doit intégrer les besoins de l'employabilité dans une perspective à plus long terme plutôt que pour la première entrée des diplômés sur le marché du travail. 

Dans le troisième chapitre, Marie José Lemaitre souligne que l'AQI - et l'amélioration de la qualité - devrait faire partie de la vision stratégique globale d'un établissement d'enseignement supérieur. Enfin, au chapitre quatre, Lee Harvey rappelle aux lecteurs que le résultat le plus important de l'AQI devrait être le développement d'une culture de la qualité. Cependant, il prévient qu'une approche bureaucratique de l'assurance qualité peut devenir un obstacle et freiner l'amélioration de la qualité, en étant trop rigide. 

Publié sous la direction de Michaela Martin, Spécialiste de programme de l'IIPE, ce rapport contient également un certain nombre de recommandations à l'intention des décideurs nationaux et institutionnels pour faire en sorte que l'AQI puisse atteindre son objectif global d'amélioration de la qualité. 

Voir les sept recommandations en infographie(en anglais) :

 

L'IIPE a lancé son premier programme de recherche sur l'AQI en 2014, et a notamment publié : 

L'IIPE dispense également une formation approfondie aux universités pour leur permettre d'élaborer leur AQI. L'IIPE offre des cours en ligne sur le sujet et a également mis au point un format en présentiel

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023