Dubai Cares soutient "Qui enseigne aux réfugiés ?"

22 Février 2019

L'Institut de l'UNESCO pour la planification de l'éducation (IIPE-UNESCO) a le plaisir d'annoncer que Dubai Cares a accordé des fonds provenant de son enveloppe de recherche Evidence for Education in Emergencies (E-Cubed) pour soutenir ses recherches actuelles, menées avec l'Education Development Trust, sur les enseignants des réfugiés. 

Lancée en 2016, l'enveloppe de recherche E-Cubed a pour but de produire un plus grand nombre de données probantes sur les stratégies efficaces de préparation et d'intervention en éducation dans les situations d'urgence. Cela est réalisé en partenariat avec l'INEE, réseau international pour l'éducation en situations d'urgence.

« Le monde est aux prises avec la plus grande crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, la moitié des réfugiés ont moins de 18 ans et plus de la moitié ne reçoivent pas d'éducation. Dans le cadre de notre réponse mondiale commune, nous ne pouvons pas négliger l'importance des enseignants pour fournir une éducation de qualité à tous ", a déclaré Suzanne Grant Lewis, Directrice de l'IIPE. Le financement généreux de Dubai Cares nous permettra d'étendre nos recherches pour fournir aux gouvernements hôtes des options politiques viables pour une gestion efficace des enseignants ».  

Centré sur plusieurs pays d'Afrique de l'Est, le projet vise à documenter les politiques prometteuses et les stratégies de mise en œuvre pour gérer les enseignants intervenant auprès des réfugiés. Il vise également à formuler des recommandations pour l'élaboration de politiques et pour leur mise en application réussie. 

Intitulé Who teaches refugees? Promising Policies for the Effective Management of Teachers in Refugee Contexts (Qui enseigne aux réfugiés ? Des politiques prometteuses pour gérer les enseignants intervenant auprès des réfugiés), le projet se concentre principalement sur les enseignants parce que la qualité des enseignants et de l'enseignement représente le facteur le plus important affectant les résultats des élèves, et celui sur lequel les politiques peuvent avoir une influence.

En 2018, la première production du projet a vu le jour : Teachers of refugees : a review of the literature (en anglais). Cette revue de littérature indique qu'il y a un manque d'information sur la façon dont les enseignants intervenant auprès des réfugiés sont gérés. 

Avec l'appui de l'UNICEF, le projet pilote est actuellement en cours en Éthiopie. Le financement de Dubai Cares couvrira désormais de nouvelles recherches au Kenya et en Ouganda, ainsi que des études de cas illustrant des bonnes pratiques, des notes d'orientation et un film documentaire. 

L'IIPE et EDT se préparent également à mener ces recherches en Jordanie, avec le soutien de l'Open Society Foundations. 

L'éducation des enfants et des jeunes réfugiés n'a jamais été aussi urgente. Selon le dernier rapport de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), quatre millions d'enfants réfugiés ne sont pas scolarisés. Seuls 61 % des enfants réfugiés vont à l'école primaire, contre 92 % en moyenne mondiale. Dans le secondaire, ce chiffre n'est plus que de 23 %, contre 84 % dans le reste du monde. 

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023