Soutenir l'éducation pour tous en Jordanie

06 Août 2019

shutterstock_1469597726_girls.jpg

Shutterstock
Schoolgirls smile and wave in a bus in Aqaba, Jordan.

D'importants efforts sont actuellement mis en oeuvre en Jordanie pour garantir que chaque enfant, quel qu'il soit, ait un accès à l'éducation et le soutien nécessaire pour réussir. Cependant, cet engagement a souvent mis à rude épreuve les capacités du gouvernement et des communautés, y compris dans le secteur de l'éducation.

Dans ce contexte, l'Institut international de planification de l'éducation de l'UNESCO (IIPE-UNESCO) et le Ministère l'éducation jordanien ont organisé, début juillet 2019, un atelier technique sur le renforcement des capacités de planification et de gestion du secteur éducatif. L'atelier de quatre jours s'est déroulé dans la ville d'Irbid, au nord de la Jordanie, et a réuni une soixantaine de planificateurs, superviseurs, responsables et représentants des comités de décentralisation des quatre gouvernorats d'Irbid, Jerash, Aljoun et Mafraq.

On constate que les réalités locales ne correspondent pas toujours aux objectifs de développement ambitieux du ministère central.
-Un participant pendant l'atelier

L'atelier a offert aux planificateurs de l'éducation locaux une occasion unique d'assurer la cohérence entre le Plan stratégique national d'éducation de la Jordanie (2018-2022) et les stratégies éducatives locales reflétées dans les plans de développement des écoles et des directions. Les participants ont indiqué qu'ils appréciaient l'échange d'expériences entre les experts de l'éducation du gouvernement central, des gouvernorats et des directions de l'éducation locales. D'importantes discussions ont eu lieu sur les défis et les bonnes pratiques en matière de planification opérationnelle, ainsi que sur les possibilités d'harmoniser les différents efforts de planification aux niveaux central et local. 

L'atelier arrive à point nommé alors que la Jordanie délègue de plus en plus de responsabilités gouvernementales aux autorités décentralisées. Cela exige de nouvelles façons de travailler, y compris " harmoniser les directives reçues des différents organismes gouvernementaux ", comme l'a déclaré le directeur de la planification, et inclure dans la prise de décision les apprenants, les enseignants et les communautés, pour construire et assurer un environnement d'apprentissage sûr pour tous. À cette fin, les participants ont analysé les effets des catastrophes naturelles et des autres risques, liés par exemple aux déplacements et au terrorisme, sur l'éducation. Ils se sont ainsi inspirés de la stratégie du Ministère en matière de crises et gestion des crises pour identifier des stratégies spécifiques répondant à leurs besoins locaux.

 

Le Ministère central de l'éducation a apporté plusieurs contributions sur les récents développements politiques et les outils de planification. Des mises à jour ont notamment été faites sur le système OpenEMIS du ministère, la cartographie scolaire et les efforts en matière de SIG.

À la fin de l'atelier, les participants ont défini de nouvelles stratégies pour relever les défis en matière de budgétisation et de répartition des ressources, de mobilisation des ressources, de participation des communautaires, de coordination avec les autres ministères, d'évaluation conjointe des besoins, de partage des informations, et de suivi de l'application des plans éducatifs.

Pour aller de l'avant, le Ministère de l'éducation et l'IIPE continueront de travailler avec les planificateurs de l'éducation locaux, les superviseurs, les responsables et les membres des comités de décentralisation au niveau des gouvernorats pour uniformiser les outils et pratiques de planification opérationnelle dans tout le Royaume. Le soutien de l'IIPE à la Jordanie fait partie du programme triennal de l'Institut avec le Service des instruments de politique étrangère (FPI) de la Commission européenne.

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023