Retour sur dix ans de coopération avec le Cambodge

14 Octobre 2021

agent_wolf_shutterstock.jpg

Agent Wolf/Shutterstock
Une école rurale à Kampong Prasat, dans le sud du Cambodge

L’IIPE-UNESCO travaille main dans la main avec l’Institut national de l’éducation (INE) du Cambodge depuis près d’une décennie. Objectif : renforcer les capacités des personnes chargées de la formation en planification et gestion de l’éducation, pour qu’ils puissent à leur tour former et renforcer les compétences du personnel des bureaux provinciaux d’éducation (PoE). Un accompagnement stratégique, qui s’inscrit dans le cadre d’un jumelage plus large avec le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports. Retour sur les étapes clés et sur les faits marquants.

Étape 1 : renforcer les capacités individuelles des formateurs et formatrices

Initialement, l’Institut national de l’éducation a vocation à former le personnel enseignant du Cambodge. Les différentes politiques de décentralisation de l’éducation dans le pays ont toutefois révélé d’importants besoins de formation au sein des administrations éducatives en matière de planification et de gestion de l’éducation. Compte tenu de l’expertise de l’INE dans le domaine de la formation, le ministère lui a donc aussi confié la mission de développer les capacités des planificateurs de l'éducation au niveau infranational.

Pour cela, il fallait au préalable former les responsables et des formateurs du NIE eux-mêmes, en matière de planification et de gestion de l'éducation. Cela a été le point de départ de la coopération technique avec l'IIPE. Dix ans plus tard, le Cambodge compte désormais une vingtaine d’alumni diplômés de niveau Master du Programme de formation approfondie de l’IIPE. Près de 55 personnes ont en outre participé aux formations du Programme de cours spécialisés. Toutes et tous travaillent au sein du ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, dont une grande partie pour l’Institut national de l’éducation qui en dépend.


Avec Dr. Sieng Sovanna, Directeur de l'Institut national de l'éducation (INE), Cambodge

Étape 2 : coconstruire et dispenser des formations adaptées aux enjeux locaux

Fort de cette démarche initiale, l’INE a lui-même formé environ 225 cadres et personnels techniques impliqués dans la planification et la gestion de l’éducation au niveau des provinces. Cette initiative a contribué à renforcer la capacité des 25 PoE à préparer leurs plans provinciaux du secteur de l'éducation de manière autonome. Une manière de répondre concrètement aux nouvelles responsabilités attribuées à ces structures décentralisées au fil du temps, en apportant une réponse alignée aux besoins et aux réalités locales.

Pour ce faire, l’IIPE a apporté son soutien technique pour la conception et le développement de plusieurs cours, réalisés sur mesure avec les équipes de l’INE. Un premier sur les Fondamentaux de la planification et de la gestion de l’éducation ; un second sur la Gestion des enseignants ; puis un troisième sur le Financement de l’éducation, destiné plus spécifiquement aux membres du département des Finances au sein des PoE.

Le projet comprenait également un volet sur le renforcement des capacités en matière de gestion et de partage des connaissances, soutenu par la bibliothèque de l'IIPE. Ce soutien couvrait deux aspects : l'accès en ligne à des ressources clés sur la planification et la gestion de l'éducation par la création d'un centre de ressources virtuel, et des sessions de formation sur la gestion de l'information et des bibliothèques.

« Pour coconstruire les formations avec l’INE, nous avons toujours suivi la même méthodologie : organiser des ateliers dans les provinces et au niveau central pour évaluer les besoins locaux avec différents acteurs, définir ensemble les objectifs, les activités, et les modalités d’évaluation. Puis traduire tous les matériels de formation de l’anglais au khmer. »
Jimena Pereyra, Spécialiste de programme à l’IIPE.

Avant de suivre le Programme de formation approfondie de l’IIPE en 2012-2013 Dr. Chansean Mam était formateur en sciences à l’Institut national de l’éducation. À son retour au Cambodge, il a été promu Chef adjoint du département de planification et de gestion de l’INE. Il témoigne :

 « Avant de collaborer avec l’IIPE, l’Institut national de l’éducation n’avait pas du tout de ressources en matière de planification et de gestion de l’éducation. Nous sommes partis de zéro. L’IIPE a eu un impact décisif pour le développement des capacités des formateurs dans ce nouveau domaine et également dans le développement institutionnel de l’INE. Au-delà de la formation professionnelle dispensée aux membres des PoE, l’INE propose désormais un Master et un programme de Doctorat en administration de l'éducation. La plupart des formateurs et des conférenciers qui y enseignent ont étudié à l'IIPE, moi y compris. Toute l’expérience et les connaissances acquises auprès de l'IIPE sont très bénéfiques pour nous tous. »
-Dr. Chansean Mam

Une coopération globale sur l’ensemble du cycle de planification

En parallèle de tout le travail réalisé avec l’INE au fil des années, l’IIPE n’a jamais cessé de collaborer avec la Direction générale des politiques et de la planification (DGPP), au sein de du ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports. Créée en 2015, cette Direction témoigne de l’importance accordée par le Cambodge à la planification stratégique de l’éducation.

Après avoir apporté un soutien technique au Cambodge en 2015-2016 pour la revue de mi-parcours de son plan stratégique d’éducation 2014-2018, l’IIPE a enchaîné l’année suivante sur la réalisation d’une analyse dite ‘rapide’ du secteur de l’éducation du pays. Ces deux travaux se sont avérés décisifs dans l’obtention d’une bourse du Partenariat mondial pour l’éducation pour le financement d’importantes réformes décrites dans le Plan stratégique d’éducation.

« Nous avons ensuite apporté un soutien spécifique à la DGPP pour préparer le Plan stratégique 2019-2023 du Cambodge et pour renforcer les capacités de son département Suivi et évaluation, permettant ainsi de mieux piloter la mise en œuvre du plan stratégique », explique Mariela Buonomo Zabaleta, Spécialiste de programme et Cheffe du groupe Suivi et évaluation à l’IIPE-UNESCO.

Aujourd’hui, le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports finalise la revue de mi-parcours de l’actuel plan stratégique, avec le soutien technique de l’IIPE. « Avec les conséquences de la pandémie, il ne s'agit pas seulement de mesurer les progrès réalisés mais aussi d’intégrer dans le plan les enseignements de la crise pour assurer la continuité des apprentissages, notamment les dimensions relatives au digital », conclut-elle.

De l’analyse sectorielle au suivi de la mise en œuvre du plan, en passant par le renforcement des capacités individuelles et institutionnelles et l’appui à l’institut national de formation… ce jumelage entre l’IIPE et le ministère de l’Éducation du Cambodge aura bouclé la boucle du cycle de planification de l’éducation.

  • ~ 75 cadres du ministère de l’Éducation du Cambodge ont été directement formés par l’IIPE ces dix dernières années
  • 100 % des Bureaux provinciaux d’éducation du pays ont été formés à la planification et à la gestion de l’éducation, par l’Institut national de l’éducation.

 

Cambodian participants at IIEP from 4 February

Formation
Mercredi 15 Février 2023
Mercredi 26 Avril 2023