Assurance qualité et accréditation de l’enseignement supérieur

12 Décembre 2013
Les pays d’Afrique de l’Ouest multiplient les initiatives avec le soutien de l’IIPE.

86af259903.jpg

Quality assurance and accreditation in higher education
IIEP
De gaude à droite, debout : Zakari Lire (CAMES), Brehima Toukara (UEMOA), Pascal Hoba (AUA). Assis : Michaela Martin (IIPE), Stefan Bienefeld (DAAD) et Hassana Alidou (UNESCO/Abuja)

Au cours des dernières décennies, les systèmes d’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest ont connu une forte expansion. Dans un contexte de restriction budgétaire, beaucoup de pays ont facilité la création d’établissements d’enseignement supérieur privés pour satisfaire la demande. Mais cette expansion s’est également accompagnée d’une multiplication du nombre d’établissements d’enseignement supérieur publics, dont plusieurs ont encore besoin d’être renforcés.

Par ailleurs, malgré la mise en place de la réforme LMD (Licence-Master-Doctorat) dans la région, la qualité de l’offre d’enseignement est régulièrement remise en cause. La création de système d’assurance qualité et d’accréditation est perçue comme une solution permettant d’améliorer durablement la qualité de l’enseignement supérieur et de faciliter la reconnaissance des diplômes et la mobilité des étudiants dans la région. Les pays de la sous-région commencent à prendre des initiatives en ce sens. Le Sénégal est le premier pays de la région à créer son agence d’assurance qualité ; d’autres prévoient de le suivre.

C’est dans ce contexte que l’IIPE, les Bureaux de l’UNESCO à Dakar et à Abuja, l’Office allemand pour les échanges universitaires (DAAD) – avec l’appui financier du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) – mettent en œuvre le programme « Renforcement des structures d’assurance qualité en Afrique de l’Ouest » (EWAQAS). Cette initiative prévoit une série de formations en assurance qualité externe et interne. L’Association des universités africaines (AUA), le Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES) et l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) sont partenaires de l’initiative.

Séminair à Dakar, Sénégal

Pour la première activité du projet EWAQAS, l’IIPE a organisé une formation en apprentissage mixte sur l’assurance qualité externe. Cette formation comprenait d’abord une phase à distance (du 9 septembre au 15 novembre 2013) puis une phase présentielle (3 au 5 décembre 2013 à Dakar), destinée aux décideurs du niveau national et institutionnel du Burkina Faso, de République de Guinée, de Guinée Bissau et du Sénégal. L’Association africaine des universités, le CAMES et l’UEMOA ont également pris part à la formation. Le séminaire a permis aux participants de faire le point sur les travaux effectués lors de la phase à distance et d’envisager des mesures concrètes de suivi.

Suite à la réunion, les partenaires de l’initiative EWAQAS se sont réunis pour signer la Feuille de route qui encadrera les prochaines activités de l’initiative.